Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

[Communiqué] Cérémonie des lauréats de la 3è édition du Budget Participatif de la ville de Saint-Denis

La ville de Saint-Denis a dévoilé les 26 projets retenus par les habitants dans le cadre de la troisième édition du Budget Participatif, visant à améliorer la ville avec près de 10 millions d'euros alloués sur deux ans.

Ecrit par N.P. – le vendredi 14 juin 2024 à 14H33

Saint-Denis, ville d’hyper-proximité, tend à poursuivre le développement de son territoire en étroite collaboration avec ses habitants. Sur 54 propositions, 26 projets ont finalement été choisis par les Dionysiennes et les Dionysiens. Ils seront réalisés d’ici 2 ans.

La troisième édition du Budget Participatif touche à sa fin. Après l’étape de dépôt des projets et celle de vote, la cérémonie de révélation des lauréats s’est tenue le mardi 11 juin à l’Ancien Hôtel de Ville de Saint-Denis.

Avec 8954 votes recueillis, cette troisième édition a été un franc succès. La mandature est convaincue que les processus de participation citoyenne sont fondamentaux pour créer un environnement agréable où il fait bon vivre.

La Ville de Saint-Denis a initié le tout premier Budget Participatif de La Réunion, mais aussi des Outre-Mer, en 2021. Grâce à ce dispositif, Dionysiennes et Dionysiens peuvent imaginer et promouvoir des projets d’hyper-proximité qui seront par la suite réalisés par les services de la ville dans un délai de deux ans. Chaque projet peut avoir une enveloppe maximale de 80 000 euros. Au total, ce sont près de 10 millions qui vont être déboursés pour le réaménagement de la ville au cours de la mandature.

Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis : « Saint-Denis se transforme car les habitants, les élu.es et les services de la ville sont capables de se rencontrer, d’échanger et de collaborer pour faire des choses meilleures. »

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Huguette Bello, Première ministre : « Une solution » pour Jean-Luc Mélenchon

Le fondateur de la France Insoumise a apporté son soutien à la proposition du Parti communiste français qui a cité Huguette Bello comme possible candidate à la tête d’un gouvernement de coalition à gauche. Le PCF et LFI sont favorables à cette idée, mais le Parti socialiste n’a pas encore donné son avis sur le sujet et doit tenir son conseil national ce samedi pour statuer sur le sujet.

Huguette Bello, Première ministre : Les arguments en sa faveur

L’Humanité a révélé que le Parti communiste français a proposé le nom d’Huguette Bello comme possible Première ministre venue de la coalition de gauche. Une hypothèse formulée suite aux désaccords entre les grands partis et qui prend un peu d’ampleur en cette fin de semaine alors que le Nouveau Front populaire n’arrive pas à se mettre d’accord.

Des figures dissidentes de La France insoumise lancent un nouveau mouvement politique

Plusieurs anciennes figures de La France insoumise (LFI), n’ayant pas été investies par leur parti lors des législatives anticipées, ont annoncé aujourd’hui la création de leur propre mouvement politique.
Parmi ces figures, on retrouve Clémentine Autain, Alexis Corbière, Danielle Simonnet et Raquel Garrido.
Ce nouveau groupe se nomme l’Association pour une république écologique et sociale (L’Après).