Revenir à la rubrique : Faits divers

Cilaos: Fragile psychologiquement, un adolescent frappe deux gendarmes, cinq jours d’ITT

Un adolescent de 16 ans a été présenté devant le Parquet de Saint-Pierre ce vendredi. Il a été mis en examen pour rébellion, outrage et violences sur personne dépositaire de l’autorité publique et sur ascendant. Le jeune garçon est, souffrant de troubles psychologiques, est accusé d’avoir frappé son père et d’avoir semé la zizanie au domicile […]

Ecrit par N.P – le samedi 18 mai 2019 à 07H30

Un adolescent de 16 ans a été présenté devant le Parquet de Saint-Pierre ce vendredi. Il a été mis en examen pour rébellion, outrage et violences sur personne dépositaire de l’autorité publique et sur ascendant.

Le jeune garçon est, souffrant de troubles psychologiques, est accusé d’avoir frappé son père et d’avoir semé la zizanie au domicile familial à Cilaos. 

L’arrivée des gendarmes ne calme pas l’adolescent. Il les roue à leur tour de coups de poing et de balai. Des violences qui leur engendrera cinq jours d’ITT. 

L’adolescent a été placé  en hôpital psychiatrique mais devra tout de même se présenter le 29 mai devant la Protection judiciaire de la jeunesse et le 12 juin prochain devant le juge pour enfants. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Korbey d’or : L’entreprise mise KO par les malversations de son dirigeant et de ses proches

Nouvelle comparution en correctionnelle pour Sergio Toinette, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or, pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches sont également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes.