Revenir à la rubrique : #SaMemKreol

Cari ou rougail : On vous explique la différence

Cari poulet, cari canard, rougail saucisses, et autres rougail boucané, au sommet de la cuisine locale, caris et rougails trônent fièrement. Mais alors, qu’est-ce qui distingue un cari poulet d’un poulet à la tomate ? Pourquoi n’y a t-il pas de rougail poulet ni de cari saucisses ? Les explications de notre "caritologue" !

Ecrit par zinfos974 – le mardi 21 décembre 2021 à 17H39

S’il y en a bien un qui peut expliquer ce qu’est un cari, c’est André Béton, « caritologue » de la Plaine des Cafres, qui travaille les plats créoles depuis plusieurs années dans sa cuisine devenue laboratoire.

 

Le secret du cari se trouve dans sa préparation

Un cari c’est donc une préparation culinaire que l’on retrouve à La Réunion, à base de viande ou de légumes. Le point commun à chaque cari se situe dans la préparation :« On fait revenir la viande, et on y ajoute des oignons, de l’ail, du gingembre, du safran, du thym« .

Pour la tomate, le choix appartient au cuisinier. “On peut aussi rajouter des herbes, comme de la sauge ou autre pour donner du goût”.

Le cari est ensuite principalement servi avec du riz, cuit dans les règles de l’art : à la vapeur (après avoir été lavé, bien sûr).

Un rougail, c’est quoi ?

Si l’on suit la recette, le cari pourrait s’assimiler au rougail, mais ce n’est pas du tout la même chose. Selon notre expert, la différence est subtile, elle se situe dans le choix du produit. “Le rougail est fait à partir d’un produit qui est déjà transformé ».

Cette explication se vérifie : on peut cuisiner un cari porc, et cuisiner de la même façon des saucisses, produit transformé, ce qui va donner un rougail saucisses. On va cuisiner un cari poisson et un rougail morue avec de la morue séchée. De cette façon, impossible donc de trouver de cari saucisses, ni de rougail poulet..

Quant aux condiments qui accompagnent les plats, aussi appelés “rougails”, ce sont en réalité des sauces piments, impossible de confondre les deux.

Et pou zot, #SaMemKreol ?
 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Koman zot i écrit le kréol ?

Le créole réunionnais est avant tout une langue parlée, imaginée, utilisée à l’origine par les esclaves pour se comprendre. La langue créole reste aujourd’hui plus parlée qu’écrite. Cela ne l’empêche pas non plus d’être une langue écrite, mais en la matière, aucune méthode ne fait l’unanimité.

Kréol lé O, Kréol lé Ba : « Un cari kozé »

L’un dirait de l’autre “li koz pas vraiment kom nou”, l’autre répondrait “C’est lu y koz pas comme nou”, pourtant qu’ils soient originaires de Cilaos, Saint-Joseph, de Saint-Denis, du Port, quand on demande aux Réunionnais des Hauts et aux Réunionnais des Bas quelle est leur langue maternelle, la réponse est : “Nous koz kréol”. Mais alors, y a t-il deux créoles réunionnais parlés ? Quelles sont les différences notables d’une région à l’autre ?

Quel est votre mot kréol préféré ?

La journée internationale des langues et des cultures créoles a été célébrée le 28 octobre. Le kréol réunionnais est riche et varié. Quel est votre mot kréol préféré ?

Une semaine pour disséquer le kréol

Dix ans après Cayenne, la seconde édition des Etats généraux du multilinguisme dans les Outre-mer s’est tenue ce lundi soir au centre dramatique de l’océan Indien, à Saint-Denis. Ce “Gran kozé dési tout bann Lang d’Ann péi lot koté la mer” marque le début de la somen kréol.