Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

CAFECO 223: « Repenser la monnaie ? »

Présentation et débat par Bruno BOURGEON   RDV à « L’ArbraDélis’ » Mardi 22 Novembre 2016, de 18h à 20h30, 1 Place Sarda Garriga (Barachois) Tel 0262 56.96.22. Repas partagé ensuite pour ceux qui désirent continuer à échanger   La monnaie que nous connaissons est majoritairement scripturale, générée lors d’une acceptation d’un crédit ; elle […]

Ecrit par – le jeudi 17 novembre 2016 à 11H47

Présentation et débat par Bruno BOURGEON
 
RDV à « L’ArbraDélis’ » Mardi 22 Novembre 2016, de 18h à 20h30, 1 Place Sarda Garriga (Barachois) Tel 0262 56.96.22.

Repas partagé ensuite pour ceux qui désirent continuer à échanger
 
La monnaie que nous connaissons est majoritairement scripturale, générée lors d’une acceptation d’un crédit ; elle représente 98% de la monnaie créée. 60% des investissements des entreprises proviennent de ce crédit, le reste vient du Marché. La monnaie est donc essentiellement spéculative ; Elle est à l’origine des crises à répétition et affiche une parfaite indifférence à tous les grands défis de notre époque.

Elle est captive : trop de finance, pas assez de régulation. Trop de spéculation, pas assez d’échanges. Trop de réserve financière, pas assez de circulation. En fait, rien n’empêche de la repenser : limiter le poids de la finance, renforcer les banques publiques, redéfinir leurs missions, décentraliser le crédit, orienter la monnaie vers des objectifs socialement souhaitables… Reste à mettre ces idées dans un projet politique cohérent.

Parallèlement aux propositions de réforme du système, une multitude d’initiatives réinventent aujourd’hui la monnaie « par le bas » : monnaies locales, banques de temps, circuits de crédit mutuel… C’est une manière là encore de se réapproprier la monnaie pour la mettre au service des territoires et de la transition écologique. Mais pour les pérenniser, cela suppose de les intégrer à des projets plus globaux de transformation de l’activité sur les territoires, associant acteurs privés, organisations sociales et solidaires et acteurs publics.  A La Réunion, le collectif Monnaie péi rassemble les énergies et présentera son travail à Alternatiba Péi, au Plateau Festival, La Possession, dimanche 4 décembre 2016. Cette conférence s’inscrit dans ce travail.                                                     Dr Bruno Bourgeon, président d’AID   
 

La suite  sur le site AID: http://aid97400.lautre.net/spip.php?article1479

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Une journée solidaire

Le 15 février 2024 l’association solidarité réunionnaise pour un meilleur lendemain a fait une distribution de denrées alimentaire d’envergure.

Pathétique Poutine ou la maladie du pouvoir

Si je devais évoquer le flair d’un animal face à Poutine, je m’identifierais à un vieux « renard » afin de me rendre compte de sa structure psychologique névrotique complexée sous-jacente. Biden et...

Groupes électrogènes : « Un audit est nécessaire »

Cette lettre s’adresse aux responsables de la Sécurité Civile : l’Etat et les Collectivités. Lors du dernier phénomène cyclonique, des commerçants ont fait la promotion de groupes électrogènes. Anticipant des coupures d’électricité prolongées, des clients faisaient la queue devant certains magasins. La peur des avaries alimentaires a poussé de nombreux Réunionnais à se doter de ce moyen de secours. 

Le nouveau Ministre Frédéric Valletoux va-t-il sacrifier ses convictions ?

Onze ans à la Présidence de la Fédération hospitalière de France (FHF), chevronné du système de santé et défenseur de l’hôpital public, Frédéric Valletoux, arrive au chevet de l’hôpital. Armé de ses convictions, il a toujours mis sa voix au service de la santé et se voit ainsi récompensé par un poste de Ministre.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial