Revenir à la rubrique : Faits divers

Cadavre de la cascade Niagara : La piste du meurtre privilégiée

Le corps retrouvé vendredi à la cascade Niagara, à Sainte-Suzanne, n’a toujours pas été formellement identifié. Les résultats des analyses ADN effectuées en métropole n’ont toujours pas été communiqués et il n’est pas encore possible de mettre un nom sur la femme retrouvée morte dans le champ de cannes. Malgré tout, un nom est avancé […]

Ecrit par Benjamin Postaire – le mercredi 23 décembre 2009 à 10H48

Le corps retrouvé vendredi à la cascade Niagara, à Sainte-Suzanne, n’a toujours pas été formellement identifié. Les résultats des analyses ADN effectuées en métropole n’ont toujours pas été communiqués et il n’est pas encore possible de mettre un nom sur la femme retrouvée morte dans le champ de cannes.

Malgré tout, un nom est avancé avec insistance : celui de Sarah Ranguin. Cette mère de famille de 37 ans avait déjà disparu depuis une semaine avant que le corps soi découvert et elle habitait à un kilomètre du lieu macabre. Son compagnon reconnaît une dispute et la fuite de sa compagne. Selon le Journal de l’île, les enquêteurs auraient déjà entamé les auditions des proches de Sarah Ranguin, avant même son identification.

Car la seule certitude qu’ont aujourd’hui les enquêteurs, c’est qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Selon la presse, ces derniers sont même persuadés que le corps a été déposé à cet endroit, sans vie. La substitut du procureur, Hélène Bigot, a ainsi ouvert une information judiciaire contre X pour meurtre.  

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Korbey d’or : L’entreprise mise KO par les malversations de son dirigeant et de ses proches

Nouvelle comparution en correctionnelle pour Sergio Toinette, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or, pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches sont également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes.