Revenir à la rubrique : Faits divers

Bilan « stupéfiant » au cours d’un contrôle routier nocturne

Les gendarmes de la compagnie de Saint-Benoît ont procédé la nuit dernière à un contrôle routier à hauteur de l’entrée Est de Saint-Denis. Le bilan de l'opération est malheureusement une nouvelle fois stupéfiant à plus d'un titre.

Ecrit par Régis Labrousse – le dimanche 21 février 2021 à 08H25

Huit mises en fourrière administrative, dont les frais incombent au propriétaire du véhicule, ont été ordonnées la nuit dernière sur le rond point de Gillot. Les gendarmes y ont procédé à une opération de prévention routière entre 20H30 à minuit sous une pluie battante, ce qui n’a eu que peu « d’effets » chez certains téméraires.

Durant la nuit, pas moins de sept conduites sous stupéfiants ont été relevées, tout comme trois conduites sous l’empire d’un état alcoolique avec des résultats compris entre 0,39 et 0,66 milligrammes par litre d’air expiré tandis qu’un autre a été arrêté pour conduite en état d’ivresse.

D’autres manquements importants pour la sécurité des personnes ont été constatés. Quatre automobilistes présentaient un défaut de contrôle technique, deux n’avaient pas de permis de conduire, huit n’avaient pas d’assurance, deux n’avaient pas effectué leur mutation de carte grise, trois ne portaient pas leur ceinture de sécurité et un automobiliste a été arrêté pour pneus lisses. 

D’autres se sont fait remarquer par leur attitude non coopérante. Deux conducteurs ont refusé de se soumettre aux vérifications à l’éthylomètre et un autre a refusé d’obtempérer tout court. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Inéligibilité d’André Thien Ah Koon : Le jugement d’appel confirmé

Une erreur dans le libellé du jugement rendu par la cour d’Appel en mai dernier a permis au maire du Tampon de continuer à exercer ses différents mandats encore quelque temps. Ce jeudi, après avoir évoqué l’affaire en chambre du conseil et à huis clos, la cour a corrigé l’erreur et confirmé l’inéligibilité de l’édile.