Revenir à la rubrique : Politique

Au Port, Sébastien Lecornu fait le point sur la rentrée scolaire

Le ministre des Outre-mer s'est rendu ce lundi matin au Port pour faire le point sur la rentrée scolaire. Une rentrée qui se déroule cette année dans le contexte particulier de la crise Covid.

Ecrit par Aurélie Hoarau – le lundi 17 août 2020 à 12H26

En ce jour de rentrée scolaire, le ministre des Outre-mer, [arrivé hier soir sur notre île après être passé par Maurice]urlblank:https://www.zinfos974.com/Wakashio-Sebastien-Lecornu-annonce-l-envoi-de-3-experts-francais-des-demain-a-Maurice_a158745.html , s’est rendu au Port pour visiter un collège et un lycée.Première halte : l’établissement Jean Letoullec (classé « Réseau d’éducation prioritaire ») où il a échangé avec les élèves de 6ème et les équipes pédagogiques autour du dispositif d’ « inclusion totale ».

Sébastien Lecornu a ensuite pris la direction du lycée Jean Hinglo pour faire le point sur cette rentrée qui se déroule dans le contexte particulier de la crise Covid. D’autant plus que l’épidémie s’est accélérée depuis la semaine dernière avec l’apparition de clusters et un nombre de cas journalier en forte hausse. Ce sont 25 écoles qui n’ont pas ouvert leurs portes ce lundi (24 à Saint-Denis et une à Saint-André).

« Il y a un enjeu sanitaire évident », a déclaré le ministre des Outre-mer après avoir rappelé qu’« une rentrée ce n’est jamais simple ». Et de noter : « Il y a un enjeu de relance […] Il n’y a pas de relance sans école, sans formation, sans apprentissage ».

Dans une démarche de prévention, au lycée Jean Hinglo, le proviseur a pris l’initiative de faire signer un document au responsable légal mais aussi à l’élève attestant ne présenter aucun risque avéré ( symptômes etc). De son côté, le président de Région a annoncé la distribution de « 100.000 masques pour les lycéens », mais aussi la mise à disposition, dans un second temps, de masques en tissu.

Le travail mené dans le cadre du dispositif Cité éducative a également été présenté au ministre. Depuis la rentrée 2019, la ville du Port en bénéficie. Il permet par le soutien de l’Etat de fédérer les acteurs éducatifs, associatifs, culturels, sportifs mais aussi les familles autour d’un accompagnement des jeunes de la petite enfance à l’insertion professionnelle. 1,2 millions d’euros sur trois ans sont mobilisés. 

« Il me paraît important d’assouplir et d’adapter nos cadres d’intervention afin de mieux faire face aux situations d’urgence et aux particularités locales », a exprimé à ce propos le maire du Port. « Je souhaiterais qu’une une partie du budget alloué au dispositif puisse porter davantage sur l’investissement et nous permette d’acquérir des outils informatiques », a-t-il ajouté, se réjouissant que les moyens déployés et les actions portées par le programme« contribuent à la réussite éducative et scolaire [des] enfants ». 

La séquence s’est achevée par un point presse de Sébastien Lecornu :

 


Marine Abat sur place

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Législatives 2024 : Tout savoir sur la 6e circonscription

Le premier tour des élections législatives anticipées sur la sixième circonscription sera très similaire à 2022 avec de nombreux candidats qui tentent à nouveau leur chance. La revanche du duel entre les frères ennemis, Frédéric Maillot et Alek Laï-Kane-Cheong, pourrait avoir lieu au second tour.

Jean-Marie Virapoullé : « Mon choix dans la 5ème circonscription »

Jean-Marie Virapoullé se positionne dans la 5ème circonscription. S’il fait l’impasse sur cette élection anticipée, il dévoile néanmoins aujourd’hui vers qui son choix se portera les dimanches 30 juin et 7 juillet. Le vice-président du Département et conseiller municipal de l’opposition saint-andréenne votera pour celle qui défendra à l’Assemblée le maintien du fameux « amendement Virapoullé ».

Législatives : Jean-Jacques Morel lance une « alerte cyclonique » sur une gauche « autonomiste »

Habitué des joutes électorales dans le chef-lieu, Jean-Jacques Morel repart au combat dans ces législatives anticipées sous l’étiquette du Rassemblement national, qu’il a rejoint en février dernier. L’avocat dionysien, qui aura pour suppléante Linda Samourgompoullé, compte sur la poussée du RN dans l’île pour enfin l’emporter enfin face au candidat soutenu par le Nouveau Front populaire, le socialiste Philippe Naillet, dans un remake du duel de 2022.