Revenir à la rubrique : Météo | Société

Alertes rouge et violette : Serez-vous rémunérés pour les heures non travaillées ?

Les alertes rouge puis violette sous lesquelles a été placée La Réunion ont empêché les salariés de se rendre sur leur lieu de travail. Qu'en sera-t-il sur la fiche de paie à la fin du mois ?

Ecrit par N.P. – le mardi 16 janvier 2024 à 15H50

Cela faisait longtemps que La Réunion n’avait pas été confinée. Avec les alertes rouge et violette déclenchées par le préfet lors du passage du cyclone Belal, les Réunionnais ont renoué avec cette pratique. Pour la très grande majorité des salariés, cette interdiction de sortie a été synonyme d’impossibilité de prendre son poste de travail. Alors faut-il s’attendre à une différence sur la fiche de paie à la fin du mois ? Cela dépendra des dispositions et usages en vigueur dans l’entreprise.

« Par principe, l’impossibilité dans laquelle sont placés les salariés de se rendre sur leur lieu de travail entraîne la suspension du contrat de travail », indique la DEETS (Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités) de La Réunion. « La suspension du contrat induit l’absence de rémunération sauf disposition conventionnelle, contractuelle ou usage en vigueur dans l’entreprise ».

Pour éviter la perte de salaire, l’employeur peut proposer au salarié d’imputer l’absence sur les droits à récupération ou les RTT, voire les congés payés, selon les règles applicables à chacun de ces dispositifs. Les services de l’Etat, qui  ajoutent que les dispositions relatives à l’indemnisation du chômage intempérie dans le BTP (L5424-6 et suivant du code du travail) ne sont pas applicables à La Réunion.

Si les fonctions sont remplies dans le cadre du télétravail, le contrat n’est pas suspendu et le salaire est dû.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Errance animale : « Si on prend la peine d’avoir un chien et qu’on l’aime, on le laisse dans sa cour »

Ce mardi 23 juillet, la CASUD organisait une grande opération de prévention et de sensibilisation contre l’errance animale sur le parcours de santé de Bel-Air au Tampon. L’occasion de rappeler les bonnes pratiques pour ne pas attirer les chiens errants et éviter qu’ils se rassemblent en meute. L’intercommunalité du sud annonce renforcer la sensibilisation autour des chiens divagants et, le cas échéant, mettre en place des sanctions.

Clara répond de belle manière aux commentaires misogynes

La chanteuse Clara Roland a été la cible de très nombreux commentaires négatifs sur son choix vestimentaire lors d’une prestation musicale sur scène. Elle a pris la parole lundi et a rappelé l’importance de rester libre et de s’assumer face aux critiques qui seront toujours présentes.

Les cas de coqueluche augmentent en France, comment protéger les nourrissons ?

Face à la recrudescence de la coqueluche en France depuis le début de l’année 2024, la Haute Autorité de santé (HAS) a publié aujourd’hui de nouvelles recommandations vaccinales.
Cette infection respiratoire, hautement contagieuse, a causé la mort de 17 personnes depuis janvier, dont 12 nourrissons âgés d’un à deux mois, un enfant de quatre ans et trois adultes de plus de 85 ans.