MENU ZINFOS
Faits-divers

Violences conjugales : Le tribunal l'interdit de séjour 3 ans à Saint-Denis


Un jeune homme de 29 ans comparaissait pour des faits de violence sur son ex-compagne. Récemment sorti de prison avec une interdiction de contact en poche, il n'a pu s'empêcher de la contacter et même de la surveiller. La voir avec un autre a eu raison de tout le reste.

Par - Publié le Lundi 7 Novembre 2022 à 18:01

Violences conjugales : Le tribunal l'interdit de séjour 3 ans à Saint-Denis
Dans la nuit du 29 au 30 octobre dernier à Saint-Denis, une scène peu commune a nécessité l'intervention des policiers. Un couple, qui rentre chez lui, est pris à partie par l'ex-compagnon de la jeune femme. Ils sont séparés depuis 18 mois pour elle mais visiblement c'était hier pour lui. En effet, c'est plus ou moins la période de détention qu'il a effectué pour des violences sur la jeune femme. Il est sorti de détention fin septembre dernier. Toujours est-il, alors qu'il lui est fait interdiction de contact, il lui téléphone et va même jusqu'à surveiller ses faits et gestes selon elle. Ce soir du 29 octobre, il l'aperçoit en voiture avec son nouveau compagnon et devient violent. 

Il se saisit de galets et vise le véhicule du compagnon. Il brise une vitre latérale, le pare-brise et casse un rétroviseur. Une fois arrivée chez elle, son ex-compagne se met au balcon de son appartement. Elle reçoit des menaces mais aussi un galet sur le front. C'est la tête en sang qu'elle appelle la police pour déposer plainte. Lui s'enfuit et sera interpellé le 3 novembre après avoir été localisé chez sa mère. Alors qu'il prétend être à Saint-Paul au moment des faits, le bornage de son portable le situe à proximité du domicile de son ex. Il finit par reconnaitre sa présence mais nie les violences sur son ex. Pour le caillasse de la voiture, il reconnait. 

"Ma mère et moi, on vit dans la peur"

À la barre, il prétend que c'est elle qui lui a demandé de venir pour lui tendre un piège avec son nouveau copain. Selon lui, son rival était muni d'un sabre à son arrivée. Présente à l'audience, la victime maintient sa version, une grosse bosse sur son front faisant foi. De plus, un voisin témoigne qu'il l'a vu jeter des pierres vers la jeune fille à son balcon. "Ma mère et toi, on vit dans la peur", explique-t-elle. Ajoutez à cela ce texto reçu : "désolé le galet ne t'était pas destiné, je veux que tu retires ta plainte".

Arborant 9 mentions à son casier judiciaire, le prévenu est jugé en état de récidive. À ce titre, le parquet requiert une peine de 18 mois de prison et la révocation du sursis de 6 mois qui est en cours. La procureure demande le maintien en détention et une interdiction de séjour sur la commune de Saint-Denis pendant 5 ans. 

"Il entend assumer les actes qu'il a commis mais pas ceux dont il n'est pas l'auteur. Il y a des certitudes mais aussi des incohérences dans ce dossier", plaide la défense. Le tribunal le reconnait coupable et prononce une peine à hauteur des réquisitions du parquet. Il est interdit de contact avec les victimes et de séjour sur la commune de Saint-Denis pour une durée de 3 ans.  


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par L’Artizte le 07/11/2022 19:15

Parents, apprenez à vos fils à gérer leurs frustrations.

2.Posté par Kafzoreymalbarsinois le 07/11/2022 21:59

Encore un pauvre Calimero a l'écouter
Casser des cailloux jusqu'à la fin de sa pauvre vie voilà une sanction qui le ferait réfléchir.

3.Posté par Marie le 08/11/2022 00:48

Un homme comme beaucoup qui a appris deux choses admirables de la part de son entourage et de la société :
1) La gente féminine (sans raison valable) est plus faible et te doit amour et obéissance
2) Tu dois étouffer tes émotions (sauf la colère) parce qu’elles sont une marque de faiblesse, et non simplement une composante fondamentale de l’être humain qu’il faut apprendre à gérer

4.Posté par tec tec le 08/11/2022 01:54

Encore une tête creuse celui là !
Il pourra continuer à réfléchir....à domenjod!!!

5.Posté par Bleu outre mer le 08/11/2022 02:00

Il se passe toujours quelque chose au RN
https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/11/07/l-eurodepute-herve-juvin-condamne-pour-violences-conjugales-ecarte-par-le-rassemblement-national_6148872_823448.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes