MENU ZINFOS
Communiqué

Requins: "Rapprocher les appâts des plages va encore augmenter le risque"


Le collectif des associations Sea Shepherd, Aspas, Fondation Brigitte Bardot, Longitude 181, Sauvegarde des requins, One Voice, Tendua, Vagues et Requin Intégration réagit aux mesures annoncées par le préfet pour réduire le risque requins. Voici le communiqué de Jean Bernard Galves, le porte-parole :

Par N.P - Publié le Lundi 8 Janvier 2018 à 15:30 | Lu 1619 fois

Notre collectif a pris note des 8 mesures annoncées par le Préfet pour réduire, selon lui, le risque requins. 

Nous déplorons le maintien d'un pêche rapprochée et intensifiée près des plages.  Rapprocher les appâts des plages va encore augmenter le risque pour les baigneurs et surfeurs . 

Monsieur le préfet a-t-il pris la mesure de l'étude sur les contenus stomacaux ?

La présence de nombreux poulets, déchets de poissonnerie comprenant jusqu'à des étiquettes confirmerait un appâtage délibéré des requins par certains pêcheurs .

Va-t-il étendre et  continuer à cautionner cette mise en danger, en rapprochant la pêche des plages ? exigera-t-il, enfin, une enquête ? Fera-t-il cesser ces pratiques volontaires criminelles ? 

La meilleure façon de réintroduire les requins de récifs est d'éviter d'en faire les victimes accessoires des drum lines et donc de ne pas aller pêcher prés du récif.

L'extension du rôle des vigies parait louable, mais son coût est un frein certain le rôle de la brigade marine reste à déterminer

Les mesures autour de la "ciguatera" sont d'ordre sanitaire  et relèvent de l'ANSES. Le préfet n'a sur ce point aucun pouvoir de s'y opposer .

Malgré le flou de ces mesures, Nous notons cependant une évolution positive sur certains points. 

Monsieur le Préfet évoque le basculement des eaux, le rejet des eaux d'épuration et l'urbanisation comme cause possibles du problème. Il souligne l'absurdité d'aller chercher au large des requins pour les tuer .

Malgré le maintien d'une pêche démagogique dont il a hérité, il semble exister chez le nouveau préfet une volonté réelle de comprendre les causes du problème et de s'y attaquer .

Nous attendrons la mise en oeuvre des différentes mesures pour nous prononcer sur la sincérité de la préfecture.

Nous poursuivons par contre notre action contre la pêche dangereuse et démagogique des requins.  

Jean-Bernard Galves, porte parole du collectif des associations Sea Shepherd, Aspas, Fondation Brigitte Bardot, Longitude 181,Sauvegarde des requins, One Voice, Tendua, Vagues, Requin Intégration





1.Posté par klod le 08/01/2018 15:46

la question reste poser de l'australie au brésil en passant par les plages sud af et la "petite run" ; là où les attaques sont les plus courantes : les drums fixes attirent ou répulsent les sharks charognards ? un vrai scientifique a une réponse "scientifique" ? ...........?



pêche et non aux appâts fixes !!!! c'est mon humble avis . Âprés ............... envoyé............ on verra bien , ou pas .

2.Posté par klod le 08/01/2018 15:49

on pourra moucater le "galves" tant qu'on veut , il pose les bonnes questions :


aucun "vrai biologiste marin" , à ce jour ,peut affirmer que les appâts fixent attirent plus qu'ils ne répulsent les "shark" charognards .

3.Posté par Fredo974 le 08/01/2018 16:56

Eh merde , il est revenu de vacances ....

4.Posté par Couillonisse le 08/01/2018 18:38

Que deviendraient OPR et consorts s’il n’y avait pas d’attaques de requins ? Le prof de sport se satisferait il de retourner à sa petite vie auprès de ses élèves ? Les requins sont une aubaine pour ceux qui chouinent le plus ! Ils ne veulent en aucun cas que les choses changent, ils en tirent tellement de profits personnels ...

5.Posté par Nono le 08/01/2018 18:48

@2 Il n'est pas question de 'repulser', mais de savoir jusqu'à quelle distance un requin est capable de détecter l'appât de manière olfactive. Selon les scientifiques, quelques centaines de mètres (contre plusieurs km pour l'ouie). Le requin est donc déjà sur zone, et il faut que la pression de pêche s'exerce à la côte. Pêcher au large semble effectivement stupide.

Pour le reste, se débarrasser des invendus dans la mer (quel est l’intérêt d’appâter des poissons non commercialisables, mystère), le basculement des eaux, les dégazages fréquents des stations d'épuration, ça n'aide pas, c'est certain.

Finalement, si Galvès ne s'opposait pas à la pêche pour des raisons idéologiques, tout comme la réserve marine, on ne serait pas loin d'un début de consensus. Mais ce billet n'a qu'un seul but, l'arrêt de la pêche tout court, sans même chercher le moindre début de solution.

P.S. Combien de requins de récifs victimes de drum lines ? Zéro, sauf dans la tête de Galvès...

6.Posté par bernard seillier - 64 le 08/01/2018 19:03

3.Posté par Fredo974****toi aussi apparemment !!!!

7.Posté par Marx le 08/01/2018 21:05

Il faut reintroduire les requins a pointe noire, seuls a même de bouffer les bébés bouldogue et tenir bouldogue, tigre et marteau a distance de nos recifs et nos cotes.

8.Posté par Babeuf le 08/01/2018 22:11

Je propose la pose de drums-lignes dans le cratère Dolomieu.
Ainsi les requins appâtés ne pourront pas remonter et le problème sera réglé!

9.Posté par Ma sonnerie le 08/01/2018 22:48

encore un yakafokon..

10.Posté par Ma sonnerie le 08/01/2018 22:50

le Préfet n'est pas compétent en la matière. Pourquoi reprendre ses positions dès lors ??

11.Posté par Fredo974 le 09/01/2018 10:32

POST 6 BERNARD

Eh non Bernard , je n'ai pas pris de vacances . Raté ...


POST 7 MARX

Le marteau ne pose aucun souci , seul Galves pose souci ( c'est vrai qu'il est un peu marteau )

12.Posté par Feelgood le 10/01/2018 09:27

Quel est le bilan de ce porte-parole et ce collectif d'associations métropolitaines?


Après avoir brillamment frimé à la télé avec des mâchoires de requin placées sur son étagère et se prétendant tueur de requins repenti, le voilà porte-parole d'un collectif qui ne participe à aucune table ronde institutionnelle et qui ne fait que continuellement s'opposer au programme gouvernemental de réduction du risque requin et bloquer toutes les tentatives de sécurisation. Quelle crédibilité, quelle légitimité démocratique ?

Il affirme que la pêche attire tous les requins du large et de la zone OI.
Vous souhaitez préserver une espèce menacée? Pêchez et vous en verrez de plus en plus magiquement apparaître. Et dans notre cas, de beaux spécimens de taille adulte aux dimensions proches des records mondiaux.
Raisonnement ubuesque tenu par ces personnes.

Ce porte-parole dénonce la présence de smart drumlines qui n’ont commencées à être expérimentées qu’en 2014 en Baie de St Paul puis prudemment déployées sur les communes littorales les soirs, et en semaine. Il omet sciemment de préciser que la plupart des attaques se sont produites avant, de 2011 à 2014. Les requins n’ont pas attendu les smart drumlines pour attaquer à la Réunion.
En outre, le taux de survie des prises accessoires est de 92%. Ces smart drumlines, invention réunionnaise, ont fait leurs preuves et sont depuis déployées avec succès en Australie.


Par ailleurs, à regarder les statistiques d’importation de matériels de pêche, combien d’hameçons sont importés et vendus annuellement ? La Réunion a toujours été connue pour la pêche (pêche traditionnelle, pêche à la côte, pêche au gros, pêche par des plaisanciers, pêche professionnelle). Pourquoi soudainement, la pêche, notamment préventive qui ne représente que quelques hameçons, attirerait tous les requins de la zone ?


De plus, évoquer le basculement des eaux, le rejet des eaux d'épuration et l'urbanisation comme causes possibles du problème ne tient pas la route.

Pourquoi à Maurice l’île soeur, il n’y a pas la surfréquentation de requins et la suraccidentologie comme vécue ici à la Réunion?
Tout simplement parce qu’il y a de la pêche. Tout comme aux Seychelles où après 2 attaques mortelles, ils ont pêché et repris la commercialisation de ces requins côtiers.

Enfin que penser des propos de Mr GALVES qui évoque (et donc accuse) l’appâtage délibéré des requins par certains pêcheurs, lui qui plonge et appâte régulièrement les requins pour se photographier à leurs côtés et s'auto-proclamer expert requins? Lui qui se vante être le réunionnais qui a vu et cotoyé plus de requins que quiconque. Avec quoi les attire-t-il ? Du vinaigre ? Du miel ? « L'absurdité d'aller chercher au large des requins » n’est pas faite pour les tuer mais pour les caresser, se photographier « épaule contre nageoire » et frimer lors des soirées mondaines.




Oui, et il faut le rappeler, la crise requin est un scandale d’état, avec des responsabilités graves… et là, précisément, tout ce cartel de prétendus écologistes, de scientifiques, est en train de nous la jouer à l'envers : ce sont eux les criminels et pourtant ils tentent via leurs relais médiatiques de faire passer tout ceux qui se battent pour la pêche préventive pour des criminels qui s'en mettent plein les poches.
Mais personne n’est dupe.

Pour rappel, article de août 2012.
https://www.zinfos974.com/A-qui-profitent-la-ferme-aquacole-et-le-projet-CHARC_a45924.html

13.Posté par Simandèf le 10/01/2018 09:33

A la Réunion on est obsédé par les requins

14.Posté par Couillonisse le 13/01/2018 14:33

@ feelgood : en effet ceux qui sont pour la pêche préventive sont des criminels qui s’en mettent plein les poches ...plus de 2000 euros par requins exterminés... cela aiguise les appétits et les appatages sauvages pour attirer ces requins... tu as raison personne n’est dupe de votre’ petit manège médiatique qui tourne autour de votre victimisation et de vos martyrs si peu nombreux au demeurant ... ici à la réunion on donne plus de pognon pour tuer du requin que pour protéger les enfants des violences parentales et des violences faites aux femmes ... mais la bonne nouvelle c’est que même au niveau de l’etat ils vous prennent pour des branquignolles en vous mettant de la poudre aux yeux ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes