MENU ZINFOS
Société

Même si leur travail est à moins de 2 km, 60% des Réunionnais y vont en voiture


L'INSEE s'est penché sur les habitudes des Réunionnais sur les trajets courts. 30% des habitants de l'île se rendent à pied sur leur lieu de travail quand celui est à moins de 2 kilomètres de leur domicile.

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 26 Janvier 2021 à 18:36 | Lu 4049 fois

Pour aller travailler, même à proximité de chez soi, la voiture reste le moyen de déplacement privilégié à La Réunion comme ailleurs en France. Ainsi, sept Réunionnais sur dix qui travaillent à moins de 5 km de leur domicile utilisent la voiture pour s’y rendre. Sur cette distance, l’usage des transports en commun, comme du vélo, est moins développé qu’en France de province. Même en dessous de 2 km entre le domicile et le travail, l’usage de la voiture reste majoritaire. Cependant, dans ces cas, un tiers des Réunionnais concernés privilégient la marche. Les transports en commun sont davantage utilisés par les femmes et les employés, de même que la marche, alors que le vélo concerne majoritairement les hommes et particulièrement les ouvriers. C’est à Saint-Denis que le recours aux transports en commun est le plus fréquent sur ces courtes distances de moins de 5 km entre le domicile et le lieu de travail.
 
En 2017, sur les 245 300 Réunionnais en emploi, un tiers parcourent une courte distance pour aller travailler, soit moins de 5 km pour se rendre de leur domicile à leur lieu de travail. Pour ce faire,71 % utilisent leur voiture, une part plus élevée qu’en province (67 %), mais moindre qu’aux Antilles (77 %). Par ailleurs, 20 % utilisent un mode de déplacement doux (vélo, marche). Le vélo est cependant deux fois moins utilisé sur l’île qu’en province (2,5 % contre 5,2 %). Le relief et le climat (chaleur, risques de forte pluie) constituent en effet des freins importants. Le vélo électrique n’est en outre pas encore assez démocratisé pour constituer une réelle alternative. Les transports en commun sont par ailleurs moins utilisés sur l’île qu’en province pour se rendre à son travail (6,7 % contre 9,2 %). Les deux-roues motorisés sont un peu plus utilisés à La Réunion qu’en province pour les déplacements domicile-travail de moins de 5 km (2,6 % contre 2,0 %).

La voiture domine, même sur les très courtes distances

Même pour les très courtes distances entre leur domicile et leur lieu de travail, les Réunionnais utilisent majoritairement la voiture. Ainsi, 62 % des actifs en emploi qui ont moins de 2 km à parcourir privilégient la voiture. Suit la marche qui représente trois déplacements sur dix sur ces très courtes distances. Quant au vélo, c’est sur les trajets de 1 à 2 km que son usage est le plus fréquent pour se rendre au travail (3,1 %).
Entre 2 et 5 km, la marche ne concerne plus qu’un actif en emploi sur dix, tandis que les transports en commun sont deux fois plus utilisés que pour les trajets de moins de 2 km (8,2 % contre 4,6 %).

Même si leur travail est à moins de 2 km, 60% des Réunionnais y vont en voiture

Les transports en commun utilisés par plus d’un Dionysien sur dix

Les personnes en emploi qui habitent à Saint-Denis ont nettement plus recours aux transports en commun pour des déplacements domicile-travail de moins de 5 km que ceux des deux autres principales agglomérations de l’île (figure 2) : 12 % d’entre elles y ont recours, contre 5 % à Saint-Paul et dans les communes proches situées plus au sud (Trois-Bassins, Saint-Leu, Étang-Salé, Les Avirons), ainsi que dans le tri-pole Saint-Pierre/Le Tampon/Saint-Louis. Le recours aux modes doux (marche ou vélo) dans ces déplacements domicile-travail de moins de 5 km culmine également à Saint-Denis (12 %).

Parmi les villes de taille intermédiaire, Le Port est celle ayant le plus d’adeptes des déplacements doux que sont la marche et le vélo (15 % et 6 %). Cela est sans doute lié pour partie au fait que la ville est peu étendue et sans relief.


Le vélo, particulièrement boudé par les femmes

Les hommes utilisent plus fréquemment les transports individuels que sont le vélo et les deux-roues motorisés (figure 3). Ainsi, les hommes sont six fois plus nombreux que les femmes à se rendre au travail à vélo sur des distances de moins de 5 km (4,2 % contre 0,7 %). Cet écart entre femmes et hommes est beaucoup plus élevé qu’en province (6,4 % contre 4 %). Les Réunionnaises recourent au contraire davantage aux transports en commun (9,2 %), soit deux fois plus que les hommes, ainsi qu’à la marche : 20 % contre 15 % pour les hommes.

 

Même si leur travail est à moins de 2 km, 60% des Réunionnais y vont en voiture

Les employés, davantage utilisateurs des modes de déplacement doux

Habitant en moyenne plus près de leur lieu de travail, les employés sont ceux qui utilisent le plus des modes de déplacement doux pour les trajets domicile-travail inférieurs à 5 km (24 %) (figure 4). Ils sont également ceux qui utilisent le plus les transports en commun. Quant au vélo, il est davantage utilisé par les ouvriers : 4,6 % d’entre eux se rendent à vélo à leur travail situé à moins de 5 km de leur domicile, soit deux fois plus que chacune des autres catégories socio-professionnelles. Ces deux constats sont sans doute à relier aussi pour partie avec le fait qu’ouvriers et employés disposent moins souvent d’une voiture.





1.Posté par Chaud fleur le 26/01/2021 19:06

Où sont les 2000 bus de Robert ?

2.Posté par enfumeurs le 26/01/2021 19:13

allez vous faire voir avec vos bétaillères jaunes ou rose pour les esclaves laborieux

comment fait on pour les courses, pour allez à son club de gym ou autres activité

extra professionnelles ou pour aller au dentiste ou voir sa maitresse , ou ses amis ?

bandes de progressistes esclavagistes 2.0

arrêtez de réfléchir pour le réchauffement climatique, vous brassez du vent

avec le pognon de ceux qui bossent pour de vrais

3.Posté par DOGOUNET le 26/01/2021 19:25

mi m mon loto S-porr midiaou et lé pa vré, lessens la pa augmenté: y fé 10 an mi gliss touzour mon 30 éro lapomp !

4.Posté par L’essence n’est pas assez chère le 26/01/2021 19:35

J’habite st Pierre , et je bosse à st Denis.
Aller retour, 100km environ par jour.
Je pense que l’essence n’est pas assez chère. Quand on se permet de prendre la voiture pour si peu c’est que le poste de dépense n’est pas assez élevé

5.Posté par COVIDANGE le 26/01/2021 20:28

Voisins veill a nou
gro loto
tantine la roue

l'arzent n'a point;

6.Posté par conspirationistocomplotistoextremistedegauche le 26/01/2021 20:39

et 100% de 60% de gros cochons donnent des lecons en commentaires pour tout et nnimporte quoi.

7.Posté par Nazbroke le 26/01/2021 22:04

Vous vous trompez ici c'est sport a gogo....j'ai vu des 974 sautait le 5 du mois....

8.Posté par titang le 26/01/2021 19:13

Courageux habitants !!!

9.Posté par Pascale le 26/01/2021 22:38

Faut dire que les transports en commun... en plus d'être le pied et de ne pas être à l'heure sont loin de couvrir toute l'ile!!! :) ya du progrès à faire encore!!! :)

10.Posté par BinBin le 27/01/2021 05:02

Mais du coup..du coup coup..
LE TRAM TRAIN ..LE TRAM TRAIN..
Je rigole..
Au fait..NRL.. basculé..?


11.Posté par Jean le 27/01/2021 05:17

Il devrait expliquer les bouchons longs bouchons quotidiens...
Sacré étude qui ne demontre rien

12.Posté par eric le 27/01/2021 05:54

il faut se dire que 2 km ca suffit pour transpirer a pieds ou en vélo et qu'il faut des vetements de rechange et une bonne douche. Tout cela peut prendre 30 mn a plus celon le nombre de personnes.

ce n'est pas simple

13.Posté par Antipode le 27/01/2021 06:18

C'est la honte autant d'inconséquence citoyenne/écologique !

14.Posté par Vroum Vroum le 27/01/2021 06:23

Quand tout est fait (pub, prêts relativement faciles a obtenir ...) pour que la voiture, si possible SUV, soit associée à la réussite sociale, à la promotion du Réunionnais, elle devient pour beaucoup d’entre nous un accessoire indispensable, un prolongement de nous-mêmes, un élément constitutif de notre identité. Dès lors, il n’est pas étonnant de l’utiliser pour toute occasion même sur de courtes distances. D’ailleurs, je vais prendre la mienne tout à l’heure pour aller chercher du pain à la boulangerie du coin, distante d’environ six cents mètres. Si on me voit à pied, je me sentirais déclassé. Non, mais!

15.Posté par Pamphlétaire le 27/01/2021 06:47

Il faut comprendre, cela étant sous-entendu ou caché par omission, que les transports en commun existent entre les grandes agglomérations mais après c'est un autre très gros problème car les emplois ne se trouvent tous pas aux enivrons des gares routières desservies, n'est-ce-pas?
Et puis l'INSEE est un service de l'Etat dont les données ne sont pas réellement vraies... Au fait, j'ai 66 ans et je n'ai jamais été sondé par l'Insee, et vous?

16.Posté par Justice le 27/01/2021 07:46

Surtout enlève pas l'auto, parce que sinon dindar ek caillé sera pas content.
Nous peuple de la Réunion avons besoin d'un mode de transport en commun efficace et pas cher si ce n'est gratuit au vu de tout ce qu'on paye et qu'on est bloqué partout sur l'île.
Nos grand parents avaient le train, construit a main d'hommes, percé la montagne a main d'hommes...
Et depuis tt ce temps personne pour moderniser un réseau de rail déjà existant, vous avez rien trouvé de mieux que de l'anéantir. Bande de graine de politicards verreux.
Alors le peuple réunionnais, ait préfère payé la taxe au gouvernement voler. Train ou tram + station vélo électrique bornes solaires. Putain c'est vrai je suis pas un spécialiste...
Surtout restez bien endormis et attaché à vos biens matériels que vous allez emmener dans la tombe.
Allé fé charge a zot ban voler.
A bon entendeur

17.Posté par Yoag le 27/01/2021 09:58

Moins de déplacement court à vélo qu'en métropole.
Mais plus de déplacement court en 2 roues motorisés (skooter).
C'est donc plus l'effort physique, que le risque météo qui freine le déplacement en 2 roues.
Le vélo électrique a donc de l'avenir👍

18.Posté par Habitant le 27/01/2021 10:13

Cela montre à quel point il y a du travail à faire.

Il y a plusieurs problèmes:

- faire de la place aux modes de déplacements: parcours sécurisés (piétons et vélos); avec forcément une réduction de la place de la voiture en ville. Regardez un instant la place qu'occupent les voitures dans une rue de centre ville, en largeur, ça occupe 70 à 80% de l'espace; c'est ridicule!
Une fois que les gens auront à leur disposition de quoi se déplacer en tout sécurité, alors ils vont s'y mettre. La chaleur etc ... c'est une excuse!
Je me déplace à vélo pour les courtes distances, et j'ai moins chaud qu'en voiture car sur les courts trajets, la voiture n'a pas le temps de se rafraichir alors qu'en vélo on a de l'air.

-un réseau de transport en commun inefficace: entre 30 et 45 min minimum entre 2 bus de la LGO par exemple alors qu'il s'agit d'une des lignes principales. C'est vraiment trop peu!
De plus, il est possible ailleurs de savoir où en sont les bus, ça permet aux usagers de savoir exactement dans combien de temps il arrivera à l'arrêt qui l'intéresse. Ce sont déjà des réalités aujourd'hui pour des millions de personnes.
Pourquoi ce n'est pas mis en place chez nous?
Des transports en commun qui circulent réellement sur sites propres afin qu'ils ne soient pas bloqués dans le flux de circulation.

Voilà le vaste chantier qu'il faut mettre en place à la Réunion pour améliorer réellement les déplacements des réunionnais. Mais qui aujourd'hui s'attaque réellement à ces questions?
A part du bla bla, que dalle, rien de sérieux!

19.Posté par Habitant le 27/01/2021 10:16

Plus de personnes en bus, vélo ou à pied = moins de voitures sur les routes = meilleure circulation pour tout le monde: TOUT LE MONDE Y GAGNE!

Puis, quand le prix des carburants augmente, ça râle, ça râle, mais au final, les gens continuent à utiliser leur voiture pour moins de 1-2km;
pire, le nombre de gens qui stationnent avec leur moteur qui tourne.
Ça démontre que le carburant n'est décidément pas assez cher pour certains!

20.Posté par Romain le 27/01/2021 13:06

Pire : Toutes les mamans le matin qui prennent leur bagnole pour amener leur marmaille alors que les écoles primaires sont généralement proches du lieu d'habitation....

21.Posté par Ouais... le 27/01/2021 19:41

Les commentateurs, qui possèdent une voiture, sont ils prêt à déposer leurs véhicules et dépendre du bon vouloir des transports en commun... Moi non

22.Posté par Habitant le 28/01/2021 08:55

@21: la question n’est pas binaire.

Il ne s’agit pas d’abandonner sa voiture pour ne marcher et ne faire que du vélo ou encore n’utiliser que le bus.

Vous raisonnez toujours comme ça pour tout dans votre vie vous?

23.Posté par bruce le 28/01/2021 09:02

on irait bien à vélo mais trop dangereux à cause des voitures, faute de pistes cyclables. Pareil pour la marche, souvent il n'y a même pas de trottoir. C'est pas une question de volonté individuelle mais politique, car seuls les politiques peuvent créer des pistes cyclables, des trottoirs et des transports en commun dignes de ce nom. Individuellement on ne peut que voter pour. Mais la plupart des gens ne votent pas pour, ils préfèrent voter pour mettre des milliards pour la NRL. Voire carrément ne votent pas du tout, mais continuent à se plaindre !

24.Posté par Antipode le 28/01/2021 09:30

"Le" français est un des pires habitants du monde ; de rappeler que le slogan national est "Parce que je le vaux bien !" ; nos enfants meurent de nos pratiques, et alors ? Démerde-àou !
Il y a 1,4 milliard de voitures dans le monde - 6 milliards de personnes qui s'en passent - mais le français lui en a 2 ou 3 par foyer en moyenne !

25.Posté par Habitant le 28/01/2021 11:42

C’est vrai que dépenser tant d’argent et d’énergie pour une route de 12km aussi importante soit elle!
Et qu’en parallèle de ça, on néglige tout le reste, ça ne va absolument pas.

Je suis complètement d’accord avec post 23 Bruce, c’est aux politiques de mettre en place de quoi nous déplacer autrement.

On devrait pouvoir porter plainte contre eux pour inaction.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes