MENU ZINFOS
Société

Lutter contre les violences conjugales grâce à la danse: Escaladanse présente ImpAnsable


Le 26 novembre prochain, la compagnie de danse saint-pauloise Escaladanse présentera sa nouvelle création: ImpAnsable, librement inspirée de l'histoire de Jacqueline Sauvage. Une chemin de vie qui permet aux artistes qui l'interprètent de lutter contre les violences conjugales, intrafamiliales ou sexuelles via leur art.

Par Isabelle Serre - Publié le Samedi 18 Septembre 2021 à 17:17

Les trois danseuses ont interprété un morceau de la pièce (DR)
Les trois danseuses ont interprété un morceau de la pièce (DR)
ImpAnsable est une pièce dansée imaginée par la chorégraphe de la compagnie saint-pauloise Escaladanse. "Je suis allée au tribunal pour assister à des procès. J'ai vu les dégâts, les vies gâchées, les souffrances", témoignait Fanny Sauvage lors d'un bord de scène organisé au Théâtre Canter en milieu de semaine. La danseuse expliquait que sa création avait mûri il y a deux ans suite à une rencontre au cours d'un atelier de danse. "Cela m'a semblé important de retranscrire ces histoires de vie via mon média qu'est la danse".

Les spectateurs de Canter ont assisté aux 25 premières minutes de la pièce en avant-première et se sont montrés particulièrement touchés par l'émotion dégagée. "Ce spectacle est le résultat d'un trop plein d'émotions justement. Ces situations de violences conjugales m'étouffent. C'est au-delà du supportable", témoigne Fanny Sauvage.

47 ans d'enfer

Librement inspirée de l’affaire Jacqueline Sauvage, la pièce a projeté les spectateurs lors de son premier jour d’incarcération. Elle réalise que rien ne sera plus comme avant car elle a utilisé la violence pour mettre fin à son calvaire en tuant son mari de trois balles dans le dos à l'issue de 47 ans de violences conjugales. 
Comment se reconstruire après ce geste face à une société très accusatrice ? Le premier tableau d'ImpAnsable évoque la privation de liberté dans le huis clos d'une cellule et fait écho à la même privation de liberté dans un contexte de violences conjugales.

Longuement, les trois danseuses, Anne Sophie Payet, Mickaelle Rivière et Fanny Sauvage elle-même ont interprété à leur manière souffrance, désarroi, effroi... ressentis dans leur chair. "Notre décor fera quatre mètres de haut et symbolisera un manège", décrit la chorégraphe qui indique que si le début de la pièce est dur, l'espoir devrait renaître au fil des tableaux dansés par un quatuor dans sa version finale.

ImpAnsable sera jouée pour la première fois en public le vendredi 26 novembre à l'Alanbik.

Il est à noter qu'un panel de professionnelles très investies dans la lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales est associé au projet : Christine Douzain, psychiatre - responsable de l'unité de psychotrauma et centre de ressources Noé, Geneviève Maud Payet, Présidente du réseau Violences IntraFamiliales (VIF), Juliane Pinsard, Juge d'application des peines au tribunal de grande instance de Saint-Pierre, Christiane Gonthier, adjointe de direction du pôle enfance jeunesse de l'ALEFPA de La Réunion et Anne-Lise Hérold, présidente de l'association Osez le féminisme ! Réunion. D'autres manifestations en leur présence sont à venir.

Lors de la prochaine représentation à l'Alambic, c'est un quatuor qui interprètera ImpAnsable (DR)
Lors de la prochaine représentation à l'Alambic, c'est un quatuor qui interprètera ImpAnsable (DR)




1.Posté par Elise le 18/09/2021 17:20

Bravo ! et merci de montrer cet exemple de drame conjugal sous l'angle artistique ! CELA PERMET DE PRENDRE DE LA DISTANCE TOUT EN ETANT SPECTATEUR RESPONSABLE !!

2.Posté par Kafrouge le 18/09/2021 17:25

Les zozos ne savent plus quoi inventer pour se faire une place au soleil et bénéficier de subventions, un peu trop données facilement à mon goût...
Suffit de dire " la Réunion, rougaille saucisses " et vous avez un gros chèque !
Gaillard non ?

3.Posté par Dansez sur moi le 18/09/2021 20:07

recevoir une danse est employé comme expression familière qui signifie "recevoir une volée de coups"

4.Posté par Cafre Blanc le 19/09/2021 12:45

Post 3 cafrerouge

C’est quoi ton problème ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes