MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Départementales

Jean-François Nativel lance le Mouvement de la Ruralité


L’élu de l’opposition saint-pauloise avance un peu plus dans son aventure politique en créant le Mouvement de la Ruralité. Jean-François souhaite ainsi s’opposer à des lois qu’il juge "hors-sol" venu des grandes villes et qui impactent le quotidien des Réunionnais.


Par - Publié le Mardi 27 Avril 2021 à 14:23

Le communiqué :
 
Le Mouvement de la Ruralité (LMR) à la Réunion : défendre notre culture et nos traditions.

L’exode rurale amplifié par les dernières grandes mutations de nos sociétés amène désormais 80 % de la population française à habiter dans des grandes villes. La déconnexion entre les citadins et la nature s’est accentuée avec la montée de l’individualisme et l’essor des technologies modernes, notamment les réseaux sociaux. Même si ces évolutions urbaines de nos modes de vie se perçoivent aussi à l’île de la Réunion, nous demeurons ici, pour l’instant, encore préservés.

Le terme de Ruralité pour une île évoque non seulement la terre, mais aussi les activités de bord de mer, qu’elles soient de pêche, de collecte de coquillages, ou encore de loisirs. La chasse des tangues, des guêpes, les petits élevages familiaux, les batailles coq tout comme la pêche traditionnelle constituent des pans essentiels de notre patrimoine, et le ciment de notre identité qu’il convient de préserver.

Cependant, aussi bien intentionnées soient-elles, de plus en plus de lois « hors-sol », votées en métropole, sont inadaptées à nos spécificités, et conduisent à un sentiment d’injustice grandissant, du bord de mer à nos plus hauts sommets. Il est important d’anticiper et de résister, en intégrant dans le champ politique réunionnais la défense de la Ruralité, avant qu’il ne soit trop tard.

Ces dernières années d’ailleurs, un nouvel ordre moral cherche à nous imposer une égalité, voire une supériorité de l’animal sur l’humain. Les animaux, qu’ils soient de compagnie, de ferme, sauvages ou prédateurs sont devenus la coqueluche des grands médias influençant l’opinion et donc nos politiques. La condition animale devient une thématique parmi les plus débattues dans nos hautes assemblées, avec une surenchère de textes qui, sous couvert de bien-être, visent à faire abolir toute consommation ou utilisation de produits d’origine animale. On criminalise d’abord la souffrance, avant de criminaliser la mise à mort à des fins de consommation.

La France est un grand pays de la gastronomie, et on ne peut pas rester sans réagir face à l’entreprise de culpabilisation du consommateur de viande ou de poisson, face aux attaques incessantes contre toutes les formes d’élevage, qu’elles soient éthiques ou même de subsistance.

Que direz-vous si demain cette mouvance arrivait à faire supprimer le rougail saucisse, le boucané, le poisson rouge, les bichiques, ou encore le cabri massalé ? Vous en ricaneriez, et pourtant en l’espace de 10 ans, cette pensée s’est élargie au point d’influencer désormais nos propres enfants.

En parallèle, les grands groupes industriels se sont engouffrés dans cette nouvelle niche et soutiennent la diffusion de cette idéologie, puisqu’elle leur permet de conditionner le marché tout en verdissant leur image. C’est un signe qui ne trompe pas, entre financiarisation de la nature et boom de l’offre de substituts aux produits d’origine animale, avec même de la viande cellulaire, déjà fortement cotée en bourse.

Nous sommes entrés dans l’ère d’un nouveau choc de société : celui d’une « élite » des villes contre les « invisibles » des campagnes, celui de la nourriture synthétique contre l’alimentation traditionnelle. Il est pourtant encore possible de tendre ensemble vers une société plus juste, plus responsable et solidaire, avec des modes de production durable, des circuits courts permettant de proposer une alimentation végétale et animale plus saine, de qualité, et respectueuse de l’environnement. C’est dans cet esprit de préservation de nos droits et libertés essentielles, de conciliation de nos modes de production agricole avec les évolutions sociétales actuelles qu’a été créé Le Mouvement de la Ruralité.

Nous vous invitons aujourd’hui à le découvrir et à le soutenir, pour que l’avenir de nos enfants ne soit pas un monde artificiel sans bruit sans odeur, sans saveur, définitivement déconnecté des réalités… et de la nature.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Coquet le 27/04/2021 14:36

Après monsieur totoche requin .. monsieur totoche rang..😅

2.Posté par La vérité si je mens ! le 27/04/2021 14:57

Sacré Jean-François Nativel , porte-parole de l'association Océan Prévention Réunion (OPR) a plaidé la cause du retour à une pêche ciblée et encadrée du requin

Le voila dans son aventure politique en créant le Mouvement de la Ruralité.

3.Posté par klod le 27/04/2021 15:05

comique …………..surtout sur le rougail saucisse............….merci pour ce moment .


4.Posté par Marie-Annick le 27/04/2021 15:22

une bonne initiative, merci.

5.Posté par Attention pangar !!!! le 27/04/2021 15:36

Là, là, c'est le bec rose de Saint Joseph qui va péter un poteau.

La ruralité, Jean François, c'est Patrick LEBRETON. C'est lu que la invente ce zaffair.

Vi angarde pas zactualités don !!

La ruramité néna déjà ses lettres de noblesse à Los and Zozèf

6.Posté par Cloaca maxima le 27/04/2021 16:24

Il parle beaucoup de braconnage quand même...

7.Posté par Sardagari le 27/04/2021 17:26

Nena bon pe commentaires lé la just pou critiquer sans rien comprendre.
Merci monsieur Nativel de rappeler ces valeurs humaines primordiales face à nos sociétés décadentes manipulées par des groupes sans scrupules et avides de pouvoir que suivent trop facilement la grande masse de gens dénués d’esprit critique et déconnectés de leur environnement.
Le Covid est également une belle illustration de ce phénomène..

8.Posté par Rajao le 27/04/2021 17:57

Il ne sait plus quoi inventer le Nativel. Après le retour à la mer, puis le cari cochon et maintenant le mouvement de la ruralité. Arrêtez cette mascarade car tout le monde a compris vos ambitions.

9.Posté par Koklespes le 27/04/2021 18:20

Ha ha ha ha ha ha ha.... ôté nativ ou fé ri ,ou la mange trop rekin ou ! Ciguatera finn atak out cervo!
Rend à nou nout rougay sosiss !

10.Posté par Dangereux ca !!! le 27/04/2021 19:53

il a rien cree du tout, c'est un parti connu, ancienement chasse peche nature et tradition ... un parti qui a fricote avec l'extreme droite et la bande chasseur.

serieux, la honte ca a la reunion !!!

11.Posté par Le parti manzé koson le 27/04/2021 20:01

Manzé koson est de retour.
Avec qui il va manzé koson cette fois ci ?
Et pourquoi il appelle pas son parti le Parti Manzé Koson ? PMK

12.Posté par Georges POTOLA le 27/04/2021 20:09

1er tour des municipales
Réunionnais je le dis aujourd'hui devant vous, Je ne voterai pas, je ferai jamais d'alliance ni de près ni de loin avec joseph Sinimalé, je ne travaillerai pas avec lui c'est un ......
2éme tour
Réunionnais Joseph Sinimalé est un grand homme, c'est un sage, il a fait un bon travail, je l'aimeeeee
Entretemps il a pris des cours pour parler créole, langue qu'il a découvert en politique
Tout est dis dans ce reniement, Voilà la signature de quelqu'un qui est prêt a tout pour le pouvoir et l'argent.
L'argent je veux l'argent que l'argent le pouvoir Voter pour moi.
Il parait que c'est la relève politique...
Pauvre Réunion avec des gens pareil on est mal baré

13.Posté par Paul le pêcheur le 27/04/2021 21:06

LOL comment essayer de se créer une légitimité pour les élections départementales ? En fait, Nativel sait que son profil ne passe pas dans les hauts. Gros doigts comme d’habitude. Dommage car il est entrain de se marginaliser.

14.Posté par Casse, Pêches, Fractures et Destruction le 27/04/2021 21:15

Le parti de la ruralité existe depuis bien longtemps. Avant il s'appellait chasse pêche et traditions.
Situé extrême droite, il a séduit quelques chasseurs cirrhosés, des bons viandards, qui n'avaient pas envisagé que les ressources n'étaient pas éternelles.
Quelques idées pour la chanson de campagne électorale

Salut c'est Nous
Nourris au vin, au Cochonou
Les gros chauvins bouffeurs d'ail rance...
Mal rasés, crocs pourris
Grassouillets, chauves petits
Têtes de cons, un poil demeuré
Bras cassés, complt'ment ronds
On est venu péter la Gueuse

Chasse Pêche Nature Extraditions
Des technocrottes et des urbains
Nos braconniers sautent dans ton lagon nous c'est

Casse, Pêches, Fractures et Destruction...

Courre vite coco, j'ai dégainé mon arbalète de pêche
Selon mon nombre de canettes
Tu prendras la flèche dans la tête
Ou dans tes noix d'coco

Je suis le bras armé des petites vieilles
Des blonds anges à binocles
Des producteurs de jus de treille
Des purs produits du commun Socle
Je suis un fist dans le cul de Marianne
Je suis le vice, les couilles flasques pourries du roi
Si y avait de la corrida
je demanderai des shows tous les jours
Avec du chorizo, de la liqueur , des mise à mort
Oui je la défendrai parce que moi c'est
casse pêche fractures et traditions

15.Posté par GIRONDIN le 28/04/2021 05:29

5.Posté par Attention pangar !!!!
ÉXCELLENT 👍🏻😂

16.Posté par léla le 28/04/2021 06:38

La clowneries pei n'a point se frontière et oui d'ailleurs c'est bien connu en tant que reunionnais du monde(nous avons la continuité bin)

17.Posté par Dany le 28/04/2021 07:02

Il a perdu notre confiance depuis qu'il a appeler a voté sinimalé.

18.Posté par Bravo Nativel le 28/04/2021 08:03

Depuis des années ce monsieur se bat pour défendre l'unité et les valeurs humaines. C'est certainement cela qui doit déranger certains détracteurs illuminés qui prônent la division pour mieux servir leurs petits intérêts.

Toutes mes félicitations.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes