Revenir à la rubrique : Départementales

Pierrot Dupuy – Les gagnants et les perdants de l’élection de Cyrille Melchior

Traditionnellement, les élections à la présidence du Département réservent des surprises de dernière minute. 2021 dérogera à la règle puisque non seulement Cyrille Melchior a retrouvé sans grande difficulté son siège [comme nous vous l’annoncions depuis plusieurs jours]urlblank:https://www.zinfos974.com/Pierrot-Dupuy-Departement-Sauf-surprise-de-derniere-minute-ce-sera-Cyrille-Melchior_a170900.html , mais il a été le seul candidat.   Et si on devait à tout prix chercher […]

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 01 juillet 2021 à 22H08

Traditionnellement, les élections à la présidence du Département réservent des surprises de dernière minute. 2021 dérogera à la règle puisque non seulement Cyrille Melchior a retrouvé sans grande difficulté son siège [comme nous vous l’annoncions depuis plusieurs jours]urlblank:https://www.zinfos974.com/Pierrot-Dupuy-Departement-Sauf-surprise-de-derniere-minute-ce-sera-Cyrille-Melchior_a170900.html , mais il a été le seul candidat.
 
Et si on devait à tout prix chercher un motif d’étonnement, il serait peut-être là. Qu’est-ce qui a pu pousser Nassimah Dindar à annoncer au dernier moment qu’elle renonçait à se présenter ?
 
D’après nos informations, elle a tenté jusqu’au dernier moment de réunir une majorité sur son nom, multipliant les promesses aux uns et aux autres. Chaque voix coûtait très cher ! Et ce jeudi matin, constatant qu’il lui manquait toujours quelques élus, elle a préféré jeter l’éponge plutôt que de s’humilier en public par une défaite cuisante. D’autant que certains soutiens, quand ils ont compris que Nassimah Dindar avait perdu, avaient déjà rallié l’autre camp, espérant décrocher une sucette de consolation.
 
Toujours d’après nos informations, quelques larmes ont coulé sur ses joues quand elle a pris conscience que ni TAK ni Juliana N’Doihoma, forte des 7 élus qu’elle avait réussi à fédérer, ne la soutiendraient…
 
Hier, en deuxième fer au feu, la sénatrice avait même tenté de négocier une vice-présidence, au cas où. Sans résultat. Fort de sa large majorité, Cyrille Melchior n’a pas souhaité se mettre un boulet à la patte et donner à son opposante une nouvelle tribune…
 
Serge Hoareau a été beaucoup plus malin. Quand il a senti mercredi que les carottes étaient cuites, il a habilement négocié et obtenu le poste très convoité de 1er vice-président. Faut dire que fort du soutien de Michel Fontaine, il pesait beaucoup plus lourd que Nassimah Dindar. Il est jeune et ce poste est sans doute pour lui un excellent moyen de prendre date pour le prochain mandat.
 
Au final, malgré tout, c’est Michel Fontaine qui tire les marrons du feu. Il arrache trois vice-présidences pour des élus de Saint-Pierre, auxquels il faut donc rajouter Serge Hoareau qu’il a soutenu ([revoir la liste des vice-présidents]urlblank:https://www.zinfos974.com/Cyrille-Melchior-reelu-a-la-tete-du-Departement_a170880.html ).
 
La commission permanente sera résolument marquée à droite, et comme on l’a vu très centrée sur le Sud et l’Ouest puisque Bruno Domen, Eric Ferrère et Gilles Hubert bénéficient d’un siège de vice-président, contrairement au nord qui n’en compte qu’un en la personne de Rémy Lagourgue. Et aucun pour les socialistes dionysiens.
 
Saint-Louis bénéficie de deux vice-présidences, tout comme le Tampon. L’Est est le grand oublié puisqu’il ne pourra compter que sur la vice-présidence de Jean-Marie Virapoullé. La demande de Patrice Selly, le président de la Cirest, de mieux prendre en compte les doléances de l’Est, n’a manifestement pas été entendu à l’exception de la vice-présidence de Sophie Arzal.
 
Le maire de Saint-Benoit paye peut-être une certaine maladresse. Alors que les négociations se déroulaient tout à fait normalement avec Cyrille Melchior, il a brusquement convoqué mercredi après-midi une conférence de presse pour lancer un ultimatum au président sortant. Ce genre de pratique a peut-être une chance d’aboutir quand il manque des voix à un candidat pour se faire élire. Pas quand il dispose déjà d’une large majorité et qu’il n’a pas besoin de vous.
 
Manifestement Patrice Selly, qui est jeune en politique, a encore besoin d’apprendre…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le président de l’Université félicite Cyrille Melchior

Ce jeudi 1er juillet 2021, Monsieur Cyrille MELCHIOR a été élu à la Présidence du Conseil Départemental de La Réunion pour un nouveau mandat. Le Pr Frédéric MIRANVILLE, Président de l’Université de La Réunion, lui adresse de sincères félicitations.

Gilles Hubert et Fabiola Lagourde félicitent Cyrille Melchior

Les deux conseillers municipaux du canton 3 ont tenu à féliciter Cyrille Melchior pour sa réélection à la tête du Conseil Départemental. Les deux élus voient dans le président du Département un homme de consensus avec qui ils pourront travailler pour La Réunion.

Combien gagnent les élus du Département ?

D’ici trois mois, et après un vote, les 50 élus du conseil départemental installés ce jeudi seront fixés sur leur rémunération exacte. Plafonnées, et assujetties aux cotisations sociales et à l’impôt sur le revenu, revue de détail des indemnités perçues. Le conseil départemental, dont les élus viennent d’être installés, votera bientôt les indemnités de fonction.