MENU ZINFOS
Social

Assurance habitation : Le casse-tête ultramarin


L’Inspection générale des finances (IGF) a dressé un rapport sur la situation des assurances habitations en outremer avec un constat simple : le niveau de non-assurance est supérieur à la métropole. Une situation qui trouve ses fondements dans plusieurs facteurs comme la non-obligation ou le manque d’offre.

Par NP - Publié le Lundi 28 Décembre 2020 à 10:34 | Lu 3536 fois

C’est la tempête Irma qui avait ravagé l’île de Saint-Martin dans les Antilles en 2017 qui a donné l’idée à l’Inspection générale des finances de se pencher sur ce phénomène. En effet, alors que les outremers représentent 4,1% de la population française, ceux-ci ne constituent que 1,7% des primes d’assurances dommages et responsabilité collectées. L’IGF conclu à un enjeu d’intérêt national à favoriser une progression de la couverture assurantielle en outremer.

Si La Réunion fait office de meilleure élève parmi les Départements et région d’outre-mer (DROM), le taux de souscription à l’assurance multirisque habitation (MRH) n’y est que de 68%, contre 96% en métropole. 

Des causes multiples

La première cause invoquée, ou plutôt réfutée, dans le rapport concerne la différence de niveau de vie entre la métropole et les outremers. Le prix des MRH étant moins élevé que celui des assurances automobiles, ces dépenses ne sont pas incompatibles avec de faibles revenus. Toutefois, les ménages, entreprises ou collectivités, peuvent rechigner à souscrire à ces assurances.

Un autre élément évoqué dans le rapport concerne le nombre de biens immobiliers non assurables en outremer. Des constructions irrégulières ou l’implantation dans des zones à risques rendent ces résidences impossibles à prendre en charge pour les assurances. L’IGF relève également une conscience insuffisante des risques et de leurs conséquences matérielles. À cela s’ajoute une méfiance à l’égard de l’assurance.

Le rapport met également en lumière le manque d’offre en outremer. Le marché outremer, exigu et comportant des particularités, peut faire peur aux assureurs. Ainsi, 4 compagnies sont présentes dans les DROM, contre 11 en métropole. Cela peut entraîner une hausse des tarifs comme dans le BTP avec l’assurance dommages-ouvrage ou l’assurance de la garantie décennale est très élevée.

L’IGF préconise une vaste campagne de promotion de l’assurance en outremer. Pour cela, l’IGF annonce que ce travail de promotion ne doit pas être à la seule charge des assureurs, mais également des autorités et acteurs économiques locaux. Les assureurs sont également invités à adapter leurs offres à un marché particulier.




1.Posté par jlc2 le 28/12/2020 11:42

Bonjour! c'est trop chère,ils nous prenne pour des pigeons,et surtout ils ne remboursent rien( vétusté .....etc...) La solidarité paiera

2.Posté par jlc2 le 28/12/2020 11:43

Bonjour! po un case en tôle 500 euros par an

3.Posté par mister Magoo le 28/12/2020 11:53

Le manque d'offre, faites-moi rire.
les non assurés seront les premiers à pleurer à la mairie après un cyclone.
4 compagnies qui proposent des assurance Multirisques ?
n'importe quoi cet article

4.Posté par Ali le kafhir le 28/12/2020 14:40

Pour que l'assurance indemnise en cas de cyclone la maison doit avoir moins de 3 mois et que les vents ne dépassent pas 25km/heure

De plus l'assurance ne fonctionne que les jours ouvrable de 8h a 16h

Vous devrez prouver que c'est bien les intempéries qui ont causé les dégâts et pas vos enfants

Pour la modique Somme de 99.99 euros par mois

5.Posté par Ma sonnerie le 28/12/2020 16:08

Manque d'offre = foutaise.
Tarif plus cher..?
Manque de revenus..?
Logement de moindre qualité..?

6.Posté par Gramoune le 28/12/2020 18:59

Le manque d'assurance me fait plutôt rigoler. Que ce soit pour des cases ou des appartements,
les occupants vont pleurer à la Mairie, et les locataires (à qui la plupart des loueurs ne demandent
jamais un récépissé d'assurance), tous ces gens là attendent que les AUTORITÉS (souvent
méprisées) fassent le travail pour eux. Deux chiffres : l'assurance d'un logement (50 à 80 mètres
carrés) c'est entre 100 et 160 € par an. Pour une maison (80 à 110 mètres carrés), c'est entre
100 et 200 € par an.. Alors, arrêtons avec ces fantasmes !

7.Posté par À post4 le 28/12/2020 20:10

Du charabia vos propos..
Assurance ce n est pas éducation nationale ou les impôts..

8.Posté par Pascal le 29/12/2020 08:28

@4: 👍
Ces assureurs sont des arnaqueurs avec leurs copains-coquins les soi-disant « experts ».
Aucune confiance dans ces sociétés financières!

9.Posté par Trètaud le 30/12/2020 02:51

Un comore et une zoreil c'est 13 million au loto et non pas de taxe d'habitation à payer, aller faire parei

10.Posté par MôvéLang le 30/12/2020 10:23

La départementalisation, il faut changer le statut de la Réunion, tant qu'elle restera une colonie, on aura les mêmes problèmes

11.Posté par MôvéLang le 30/12/2020 10:27

Beaucoup de magasins livrent les colis gratuitement de partout en france.
Et pour la Réunion, ils ne livrent tout simplement pas l'étranger

12.Posté par MôvéLang le 30/12/2020 10:27

L'unique solution, c'est la continuité territoriale, à partir du moment où la Réunion sera un département français, tous les problèmes seront réglés.

13.Posté par mouinlapa le 02/01/2021 18:40

mouin la un zasurans zabitasion, sa mi kout 210 zeuro ma kaz 85 m2 , pou 1 an !! alor koi fé zot tout' ??.. vi préfèr asèt lifone dernié kri kouai !!..

14.Posté par Daniel FAIVRE le 25/01/2021 06:51

Réponse a Gramoune 6 l'assurance habitations est très chère, je paie 437,34€ par ans 43,73€ par mois c'est très chère pour 88m² c'est beaucoup plus que les 100 a 160€ que vous annoncer

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes