Social

St-Denis : Les locaux de BNP-Paribas occupés par des salariés suite à l'échec des NAO


St-Denis : Les locaux de BNP-Paribas occupés par des salariés suite à l'échec des NAO
Depuis vendredi soir, une douzaine de salariés, se relayant par petits groupes, occupe sans interruption le siège social de BNP Paribas Réunion, situé rue Juliette Dodu, à Saint-Denis.

Une mobilisation sans banderole et sans mégaphone et invisible depuis l'extérieur mais qui vise à interpeller la direction de la banque. Un mouvement d'humeur décidé et mené par les délégués du personnel et les élus du comité d'entreprise, suite à l'échec des négociations annuelles obligatoires portant sur une revalorisation des salaires.

Les délégués du personnel souhaitent en effet arriver à une augmentation de 50 euros net mensuelle pour l'ensemble des 270 salariés des banques BNP à la Réunion. Or, "la direction propose que cette augmentation ne profite qu'aux bas salaires", explique Paul Junot, porte-parole de la CFTC, qui mitraille la direction de mails et de textos depuis vendredi soir pour demander "une reprise du dialogue social".

"Les NAO, ce n'est pas une chambre de compensation de la smicardisation rampante de la politique salariale", ajoute Paul Junot, qui rappelle que le groupe BNP Paribas Réunion a fait "un peu plus de 10 millions d'euros de bénéfices" en 2013.

Suite à la mobilisation de ces salariés, une nouvelle réunion de négociations a été convenue entre la direction et les représentants du personnel. Elle aura lieu dès lundi matin, à 7 heures.
Dimanche 16 Février 2014 - 15:17
G.K.
Lu 1699 fois




1.Posté par Valérie le 16/02/2014 17:18
Bravo ! 10 millions d'euros de bénéfices" en 2013. et pas capable d'augmenté de 50€

vraiment prendre les salariés pour des esclaves Une mobilisation oblige voila le nouveau Monde

2.Posté par Dionysiens le 16/02/2014 18:31
Jean Jaurès : - Dans l'esprit de beaucoup de patrons, le droit des ouvriers est précaire et révocable,

3.Posté par Goutanou le 16/02/2014 20:49
Eux au moins ils ont un travail avec leurs week ends pas de quoi pleurer surtout pour 50€...

4.Posté par Dani le 16/02/2014 21:18
post 3 bien c'est grâce a eux ,on prélève pour vous ! Réveil y'a du boulot pour tous !

5.Posté par PECPEC le 16/02/2014 22:04
Mobilisation de SES salariés.....Merci.

6.Posté par jean le 16/02/2014 22:41
la direction est trop occupé avec ces NAO; pas de temps de répondre à un courrier déposé en décembre !!!
quel mépris pour SES clients

7.Posté par ndldlp le 16/02/2014 23:59 (depuis mobile)
Bravo !
continuez la lutte.
50 x 270 x 12 = .. faut mendier?

Honte à la direction.

8.Posté par boss le 17/02/2014 01:29
a post 7

ca fait quasi 300 000 € avec les charges donc oui je comprends qu'on puisse réfléchir avant de "dépenser" une somme pareil et cela tout les ans car on ne reviens pas sur une hausse, c'est a vie !

9.Posté par NATIVEL le 17/02/2014 08:40
Rectification :
50 x270 x13 dans les banques on est payés a minima sur 13 mois , certains sur 14 ou 15 mois
On a également 39 jours ouvrés minimum de congés payés (contre 25 pour les autres salariés)
Et une foultitude d'avantages divers liés a la convention collective bancaire
Alors le pleurnichage du syndicaliste chret(i) en !!!

10.Posté par y en a marre des c.... le 17/02/2014 11:57
Post 9 : Quand on argumente un sujet on donne aussi ses références.... Où sont les tiennes?

Pourquoi pas 24, 36 , 48 mois salaires tant que tu y es....

Il faut arrêter les conneries et se renseigner auprès des différents DRH avant d'écrire n'importe quelles idioties et fausses vérités...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales