Social

Episode III pour les ex-salariés de l'ARAST à Saint-Pierre

Après les audiences successives relatives aux requêtes des ex-salariés de l'ARAST les 2 et 16 septembre derniers, une troisième audience s'est déroulée ce jeudi devant les conseillers prud'hommaux de Saint-Pierre. Un nouvel acte qui consacre l'absence d'un tir groupé des ex-salariés du Sud, plusieurs d'entre eux ayant choisi d'engager une démarche individuelle ou collective.


Episode III pour les ex-salariés de l'ARAST à Saint-Pierre
Plusieurs reports et des audiences à répétition, c'est ce qu'il faudra retenir de l'épisode des requêtes des ex-salariés de l'Arast dans le Sud de l'île. Après les 2 et 16 septembre derniers, une nouvelle audience s'est, en effet, déroulée ce jeudi 30 septembre 2010 devant le Conseil des Prud'hommes de Saint-Pierre. La troisième en à peine un mois.

Le 16 septembre dernier, Me Fernande Anhila, en charge de six dossiers, avait, à juste titre, pointé un certain manque d'organisation des ex-salariés de l'Arast dans le Sud du département. Tantôt défendus par la CFDT, le SAFPTR et plusieurs avocats parmi lesquels Me Nathalie André-Robert et Me Jean-Maurice Nassar, les anciens salariés ont donc choisi la voie de la requête collective voire individuelle.

En petit groupe, seize ce jeudi, ou dans un collectif plus imposant, une centaine de requérants le 16 septembre 2010, les ex-salariés ont entamé un certain nombre de démarches de manière séparée ou collective. Sur le fond, rien à dire, mais sur la forme, des audiences à répétition pour des doléances identiques intervenues dans des conditions quasi-similaires : le paiement des indemnités de licenciement et des congés payés. Un paiement sur lequel devront se prononcer les conseillers prud'hommaux qui ont fixé le délibéré au 18 novembre prochain. Date à laquelle les ex-salariés seront enfin fixés. Le dossier étant sur les bureaux des Prud'hommes depuis maintenant plusieurs mois.
Vendredi 1 Octobre 2010 - 08:30
Ludovic Robert
Lu 862 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 01/10/2010 10:28
Mine de rien, et sachant qu'il est normal que ces gens soient enfin indemnisés, ca va quand beaucoup plus vite que pour les Enfants et Pères dont les dossiers ont volontairement étés falsifiés par la Branche AEMO de L'ARAST...
Ca fait 10 ans pour certains Papas, 15 ans pour d'autres... et 16 ans que les Lois Paritaires ont systématiquement été bafouées par vos collègues...

Vos collègues se reconnaitront et des Noms sont disponibles si le sort des Enfants et Pères concernés et sacrifiés vous intéresse... Signé le gros méchant qui ne devrait pas le dire...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales