Revenir à la rubrique : Communiqué | Non classé | Politique

« Volonté de censure de l’artiste Méo : une menace inacceptable »

Alors que la fresque murale réalisée par l’artiste Méo au lycée de Vincendo fait l’objet d’un contrôle auprès du “comité des Experts Nationaux des valeurs de la République”, le PLR dénonce "la volonté de censure sur cette œuvre d’art".

Ecrit par N.P. – le vendredi 12 avril 2024 à 11H45

Le communiqué du PLR :

Ce jeudi 11 avril, le PLR a appris que la fresque murale réalisée par l’artiste Méo au lycée de Vincendo faisait l’objet d’un contrôle auprès du “comité des Experts Nationaux des valeurs de la République”.

L’artiste Méo a réalisé une fresque murale au lycée de Vincendo représentant un jeune homme, assis sur un roulèr, entouré d’oiseaux, d’un bértèl et de livres dont un avec la mention “histoire
de France” barrée et remplacée par “zistwar La Rényon”.

Réalisée à la demande de l’établissement, cette fresque murale fait désormais l’objet d’un contrôle approfondi de la part de ce comité des Experts Nationaux des valeurs de la République à Paris. Ce dernier doit statuer sur la “conformité” de cette œuvre d’art. Cet examen fait suite au signalement d’une partie de l’équipe pédagogique de l’établissement.

Dans ce cas, il faudrait interdire sur les ondes des radios et télévisions publiques, et dans les bibliothèques publiques, toutes les œuvres qui sont jugées par un groupuscule comme étant non compatibles avec les valeurs de
la République : plus de chansons de Ziskakan et de Danyèl Waro sur les médias publics ! Plus de poèmes d’Axel Gauvin et de Carpanin Marimoutou de Dédé Lansor dans les médiathèques de la République ! Plus de Ferrat !

Plus de Brassens ! Plus de Léo Ferré ! Interdit le poème de Guy Tirolien intitulé « Prière d’un petit enfant nègre » que nous récitions avec ferveur devant notre instituteur créole, hussard noir de la République combattant de  la laïcité et fervent défenseur de l’Ecole publique et de l’identité culturelle de ses élèves, poème qui dit :

« Seigneur, je ne veux plus aller à leur école,
Faites, je vous en prie, que je n’y aille plus ! Je veux suivre mon père dans les ravines fraîches…Les nègres, vous le savez,
n’ont que trop travaillé.
Pourquoi faut-il, de plus, apprendre dans des livres
Qui nous parlent de choses qui ne sont pas d’ici ?
Et puis elle est vraiment trop triste, leur école,
Triste comme
Ces messieurs de la ville,
Ces messieurs comme il faut
Qui ne savent plus danser le soir au clair de lune,
Qui ne savent plus marcher sur la chair de leurs pieds,
Qui ne savent plus conter les contes aux veillées.
Seigneur, je ne veux plus aller à leur école ! »

Merci à tous ces enseignants qui nous ont fait découvrir ces œuvres littéraires, musicales, d’arts plastiques cinématographiques, chorégraphiques etc … qui parfois ont secoué la République – et l’Education Nationale – pour qu’elle soit plus accueillante, plus bienveillante, plus ouverte sur les identités diverses de ses territoires et respectueuses de ses artistes et de leur vision, souvent anticonformistes.

Le PLR dénonce la volonté de censure sur cette œuvre d’art.

Le PLR sait ô combien le travail réalisé par l’artiste Méo est un travail talentueux de valorisation de notre histoire et de notre culture. Nous ne pouvons accepter qu’il soit exercé une quelconque forme de contrôle de sa production artistique.

Remettre en cause l’indépendance d’un artiste est une dérive profondément inquiétante. Le PLR réaffirme son plein soutien à la liberté d’expression, à la liberté de création artistique.

Nous reproduisons ci-dessous, les lignes d’explications – au sein desquelles nous nous retrouvons pleinement – délivrées par l’artiste sur la signification de cette oeuvre :

“Amwin, Zoli kèr, mon zansèt i sort an Afrik, Madagaskar ! Minm mon dalon Yab, souvandéfwa dan son bann zansèt na pwin solman Golwa : néna osi tout’kalité nasyon ! Ousa la tras-la i lé ? Ousa listwar nout bann nasyon i lé :
Kaf, Malgas, Malbar, Sinwa, Zarab…
Kisa i koz lad-si? Ousa i explik-sa ? Kisa lamontrèr i pé rakont anou nout listwar éfasé ?
Akoz, zot i rakont pa mwin osi listwar bann maron(e) la batay pou zot liberté, zot dinité, lonèr é la vi nout’bann ?
Dan zot liv, kel paj mi pé rotrouv bann shèf maron Cimendef, Phaonce, Dimitile… ?
Zéro kalbass la fimé granbwa komdi madame Zakline ! »

Dan son lélan, Zoli kér i pran lo liv « Histoire de France », é li désid…éfas lo tit !

li vé dir anou ké li rokoné pa li dan « se » listwar-la ! Li vé i mèt dédan listwar gomé !
Pa grav… li va giny koud’ zok , mé li la désid ékri son Listwar , Listwar bann Rényoné la rès dann fénwar, sat i rosanm a li vréman.”

POUR LA RÉUNION

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] « La diversité : un atout pour l’entreprise réunionnaise libérale »

L’UNAPL Réunion mène une étude auprès des entreprises libérales réunionnaises sur l’adaptation du management à la diversité des populations des entreprises insulaires. Dirigeants et salariés ont été questionnés, révélant que les actions d’inclusion sont peu formalisées. En revanche, les horaires et les congés sont aménagés en fonctions des besoins et différentes obédiences des salariés. Cette enquête montre aussi que les entreprises les plus inclusives sont aussi les plus performantes !

[Communiqué] « L’insalubrité des logements sociaux est un phénomène complexe et multifactoriel »

Karine Lebon annonce une bataille parlementaire cruciale le 22 mai 2024. Celle-ci pourrait contribuer à résoudre la crise du logement social à La Réunion, exacerbée par une forte croissance démographique, des coûts de construction élevés et des procédures administratives complexes. C’est pourquoi la députée de la 2e circonscription de La Réunion a proposé au vote la création d’une commission d’enquête visant à analyser et à remédier à ces problèmes urgents afin d’améliorer les conditions de vie des Réunionnais.

Don du sang : Planning des collectes du mardi 21 au samedi 25 mai

L’Etablissement Français du Sang La Réunion- Océan Indien met à jour son planning de collectes de sang organisées du mardi 21 au samedi 25 mai 2024 (report de la collecte prévue le 22/05 à la mairie de St-Louis à une date ultérieure et prolongation des horaires de la collecte de Carrefour Roquefeuil St-Gilles les Bains ce 22/05)?

RN2 Sainte-Marie : Des perturbations de la circulation la nuit du 22 mai

Sur la RN2 à Sainte Marie, pour permettre des travaux de réfection en enrobés, la route sera fermée à la circulation dans le sens Nord/Est entre l’échangeur du Verger et celui des Jacques la nuit du mercredi 22 mai de 22h à 5h.

Une déviation sera mise en place par la RD62, les voiries communales et la RD51.