Revenir à la rubrique : Economie

Visitez le futur A350 de French Blue depuis Toulouse

Soyez les premiers à vous envoler avec French Blue. Zinfos vous propose ce 14 décembre de visiter, comme si vous étiez, la chaîne de montage Airbus située à Toulouse-Blagnac.    Dans ses énormes hangars du « Delivery center », le constructeur aéronautique européen configure en ce moment même l’un des deux A350-900 de 411 places de French […]

Ecrit par – le mercredi 14 décembre 2016 à 13H27

Soyez les premiers à vous envoler avec French Blue. Zinfos vous propose ce 14 décembre de visiter, comme si vous étiez, la chaîne de montage Airbus située à Toulouse-Blagnac. 
 
Dans ses énormes hangars du « Delivery center », le constructeur aéronautique européen configure en ce moment même l’un des deux A350-900 de 411 places de French Blue. La compagnie doit réceptionner le premier appareil en 2017, à l’approche de son vol inaugural vers la destination Réunion prévu le 16 juin. le second sera livré en 2018.

Interview en plein vol du président-directeur général de French Blue, Marc Rochet
 
Mais avant de visiter en exclusivité le futur appareil qui desservira La Réunion, le président-directeur général de French Blue, Marc Rochet, répond aux questions de Pierrot Dupuy. Le tout réalisé, en plein vol, à bord de l’A330 French Blue au départ d’Orly qui mène une délégation de la compagnie vers l’aéroport de Toulouse. C’est là que la visite de la « Final Assembly Line » commencera en début de soirée pour La Réunion. 

Images tournées ce mercredi après-midi à Toulouse-Blagnac :

 

 

 

Visitez le futur A350 de French Blue depuis Toulouse

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Salon de l’Agriculture : La Région joue la carte de l’export et du haut de gamme

Dans quelques jours va débuter à Paris le salon de l’Agriculture au sein duquel le Département, dont l’agriculture est une des compétences principales, va tenir un stand.

Cette année, la Région sera également présente. Pas question cependant pour nos deux collectivités de se marcher sur les pieds. Elles conçoivent leur action comme complémentaires. Au Département l’agriculture au sens traditionnel du terme, à la Région le développement économique de la filière.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial