Revenir à la rubrique : Communiqué | Faits divers

Violences urbaines : Une tentative de combat de rue avortée au Port

Outre les contrôles réalisés samedi soir entre Saint-Benoît et Saint-André, les forces de l'ordre étaient mobilisées ce week-end sur l'ensemble des quartiers ciblés par des violences urbaines. Une seule tentative de combat de rue a été constatée au Port, avec un rassemblement d'une centaine de personnes. Une dizaine d'infractions à l'interdiction de port et transport d'armes ont en outre été constatées.

Ecrit par N.P. – le mardi 02 avril 2024 à 10H56

Le communiqué de la préfecture :

Sur le weekend, plus de 550 effectifs ont été engagés, en particulier afin de faire respecter les arrêtés préfectoraux d’interdiction de port et transport d’armes et d’organisation de combats de rue.

Outre l’opération de contrôle d’envergure de samedi soir entre Saint-Benoît et Saint-André, pour laquelle les résultats ont déjà été communiqués, les forces de sécurité intérieures étaient présentes sur l’ensemble des quartiers ciblés par des violences urbaines.

Le déploiement important de forces sur le terrain a permis de dissuader plusieurs rassemblements sur la voie publique.

Une seule tentative de combat de rue a été constatée au Port, avec un rassemblement d’une centaine de personnes. Après prise de contact, les personnes présentes sur les lieux se sont dispersées. Quelques projectiles ont été lancés en direction des effectifs de police (aucun blessé et pas de dégradation). La police a procédé à la dispersion des individus réfractaires, ce qui a permis de mettre fin au rassemblement.

Une dizaine d’infractions à l’interdiction de port et transport d’armes ont en outre été constatées.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Trois ans ferme pour le gramoun qui a agressé sexuellement sa petite fille

Un sexagénaire était jugé vendredi dernier en comparution immédiate pour l’agression sexuelle de sa petite fille. Depuis deux ans, ses gestes devenaient de plus en plus insistants envers l’enfant, qui a montré une force de caractère exceptionnel. Le tribunal l’a condamné à quatre ans de prison, dont trois ans ferme.

La descente aux enfers cachait en réalité un manipulateur violent

Avec son 3e procès en 10 mois, le masque est définitivement tombé pour un trentenaire jugé de nouveau pour des menaces de mort sur la mère de son enfant. Derrière l’image de l’homme détruit par les coups de la vie, c’est surtout un homme violent et égocentré qui était jugé par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Cette fois, les magistrats ne lui ont plus accordé de chance et il est parti derrière les barreaux pour deux ans.