Revenir à la rubrique : Politique

Vidéo – « L’hôpital public est en panne dans ce pays »

Le député Jean Hugues Ratenon s’est rendu ce mardi matin au Centre hospitalier universitaire de La Réunion. L’élu voulait se rendre compte de la réalité du terrain et passer quelques messages aux décideurs.

Ecrit par LG – le mardi 18 janvier 2022 à 13H56

« Il faut diminuer le nombre de morts, il faut sauver les gens. Et pour sauver les gens, il faut du personnel », lance Jean-Hugues Ratenon à sa sortie des couloirs du CHU Felix Guyon ce mardi midi. 

Le député de la 5ème circonscription de La Réunion a eu droit à une visite express, une vingtaine de minutes. S’il avait été annoncé qu’elle se ferait en présence du directeur de l’établissement, Lionel Calenge, elle s’est finalement tenue sans lui. C’est un administratif qui a mené le député dans un service de médecine générale transformé en service dédié aux personnes Covid. 

C’est donc dès sa descente d’avion ce lundi que Jean-Hugues Ratenon a entamé le tour des services hospitaliers. Tout d’abord hier au Groupe hospitalier Est, puis ce matin à Bellepierre. 

« Recensez, n’attendez pas ! »

Le député La France Insoumise plaide en faveur d’un retour en grâce des personnels soignants écartés pour avoir refusé de se faire vacciner. Alors que l’hôpital est exsangue côté effectif, l’heure est arrivée selon lui de compter sur les réticents.

16 septembre 2021 : Obligation vaccinale : 70 soignants ont été suspendus à La Réunion

« Nous savons tous que le vaccin ne protège pas contre les contaminations. Donc s’il y a du personnel soignant mis à pied car il n’était pas vacciné, faites revenir ces gens-là ! Les faire revenir, c’est sauver des vies. De toute façon, ils ne mettent personne en danger », insiste-t-il, affirmant au passage que « l’hôpital public est en panne dans ce pays. »

Il appelle également Pôle emploi à ratisser large grâce à ses bases de données immenses. « Recensez, n’attendez pas ! Recensez si dans vos fichiers il y a du personnel soignant, transférez les données au CHU ! », invite-t-il la direction de ce service public à mettre le paquet pour trouver des forces vives. 

Sur des images de Samuel Irlepenne

Dans l’après-midi, le député a envoyé un courrier aux ministres de la Santé et des Outre-mer, dont voici un extrait :

« Il est (…) urgent de renforcer l’hôpital public à La Réunion. Lors de ma visite de ce jour au CHU, dans le service médecine interne, on m’a annoncé 2 décès la veille et 2 décès ce matin, donc 4 décès en 24 heures.
Messieurs Les Ministres, l’heure n’est pas à la recherche de responsabilités, mais il est urgent de sauver des vies. Devant la complexité du mode de propagation du virus Omicron et vu que le vaccin ne protège pas contre la contamination, il faut réintégrer le personnel soignant non vacciné. Il faut procéder à des embauches correspondant aux besoins. Et penser à l’envoi de renforts dans les plus brefs délais. Je vous sollicite car je le répète, il faut sauver des vies. La situation ne peut plus durer ».

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

François Asselineau vient prôner la « Réunionexit »

Accéder à la députation européenne pour mieux combattre Bruxelles, c’est le but que poursuit François Asselineau. Le chantre du Frexit vient prendre connaissance des réalités réunionnaises jusqu’à ce samedi et tenter de convaincre que la France et donc La Réunion se porteraient mieux sans l’UE, sans sa monnaie unique et sans l’OTAN.