Revenir à la rubrique : Société

Vidéo – Ils croisent la route d’une île de déchets plastiques au large de La Réunion

Au cours de leur sortie habituelle en mer ce vendredi 3 février pour redécouvrir la beauté de l'océan, des passionnés ont été à la fois émerveillés de croiser la route d'une langouste juvénile transparente jamais vue jusque-là mais aussi, plus tristement, la route d'une île de plastiques.

Ecrit par LG – le samedi 04 mars 2023 à 19H46

Lors de leur sortie en mer ce vendredi 3 mars 2023 au matin pour recenser de façon classique les espèces marines, ce sont d’étranges découvertes qui attendaient des passionnés de la vie marine, « entre beautés marines, énorme pollution aux plastiques et un nouveau sauvetage d’une tortue verte juvénile… ! », résument-ils.

Aux côtés des merveilles de l’océan comme ce petit groupe de grands dauphins de l’Indo-Pacifique par moins de 5 mètres de fond et 20 mètres du bord en baie de Saint-Paul, ils y ont également croisé la route d’un énorme vaisseau de…pollution.

C’était « l’horreur juste près de nos côtes », alerte Michaël Rard, océanographe (Terre et Mer Formation – Natura et fondateur de l’Observatoire Marin de La Réunion). Depuis 24 ans qu’il est à La Réunion, il n’avait « jamais rencontré ce degré de pollution plastique » lors de l’une de ses sorties.

Une pointe d’émerveillement au milieu d’une soupe de déchets

Cette pollution aux plastiques était notamment formée « d’une très grande nappe exceptionnelle d’environ 10.000 m2″, estime l’équipe, ce qui les incite à la qualifier d' »île aux plastiques », juste à moins d’un km au Nord du Cap La Houssaye.

Moins habituel malheureusement, ils ont remonté un amas de filet flottant à moins de 3 km des côtes, « au Nord-Est du débarcadère », précise-t-il, dans lequel une petite tortue verte de moins de 40 cm de long était prisonnière. Elle a été libérée des mailles du filet et relâchée. Les photos d’identification de la tortue seront envoyées à Kélonia.

Au rayon des belles surprises au milieu de cette soupe de déchets, l’équipage a tout de même vu un pyrosome – un invertébré appartenant au zoo-plancton marin rarement observé à La Réunion – et une langouste juvénile transparente de 5 cm de long. « C’est du jamais vu à La Réunion à ce jour pour nos équipes », expliquent les heureux observateurs. La petite créature qui se cramponnait dans un des amas de déchets collectés a été évidemment remise à l’eau.

« Nous avons mis une heure pour ramasser les déchets entre Saint-Gilles et le Cap La Houssaye », explique Michaël Rard. Ces déchets n’ont pas été pesés mais « à vue de nez, on en a au moins pour 100 kg sans problème ! » 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Opération 1ères pages 2024 : sensibiliser les bébés à la lecture

Plus de 700 familles étaient présentes, ce mercredi 29 mai, dans le Jardin de l’Etat pour recevoir un livre dans le cadre de l’opération 1ères pages. Un livre, une histoire… pour éveiller la curiosité et surtout transmettre l’amour de la lecture. « Bat Karé, i fé grandi/la balade, quelle émotion ! », c’est l’ouvrage qui a été offert à tous les bébés qui sont nés en 2023. Un événement qui s’est déroulé en présence de Béatrice Sigismeau, vice-Présidente en charge de la culture, d’Isabelle Erudel, Conseillère départementale, de Guillaume Lacroix, directeur de la Caisse d’Allocation Familiale ainsi que de la représentante de la Direction des Affaires Culturelles de La Réunion.