Revenir à la rubrique : Santé

Vaccins : 9.000 doses supplémentaires pour La Réunion

Le ministère des Outre-Mer annonce une accélération de la vaccination à La Réunion et dans les autres îles d'Outre-Mer. Près de 45.000 doses ont déjà été envoyées sur notre île et 86% du stock a été utilisé. Voici le communiqué :

Ecrit par Nicolas Payet – le jeudi 25 mars 2021 à 14H05

Accélération de la campagne de vaccination en Outre-mer
 
Conformément aux engagements du Gouvernement, la campagne de vaccination se poursuit sans interruption partout en France, et notamment en Outre-mer. Chaque semaine, les livraisons se poursuivent pour répondre au mieux aux besoins de chaque territoire. Les volumes de doses mis à disposition sont calculés au prorata de la population sur la base des approvisionnements nationaux et tiennent compte du contexte local.
 
Afin d’accélérer le rythme, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, ont décidé l’envoi de doses supplémentaires par rapport aux volumes initialement prévus la semaine du 22 mars :
 
●      3 500 doses supplémentaires par territoire, à La Réunion, en Martinique, en Guadeloupe et à Mayotte
●      La Réunion bénéficiera d’un second réassort de 5 850 doses la semaine du 5 avril.
●      6 000 doses supplémentaires par territoire, en Nouvelle-Calédonie, en Guyane et en Polynésie française
 
Afin de toucher directement les citoyens désireux de se faire vacciner les équipes médicales ont déployé en Outre-mer une démarche d’« aller vers » permettant de rapprocher la vaccination des publics dont la situation ne permet pas de se déplacer de manière autonome vers un point de vaccination. Cette stratégie vise également à lever la défiance constatée vis-à-vis des vaccins, plus forte dans les territoires ultramarins qu’en métropole ; ce manque d’adhésion constitue l’un des principaux freins à la vaccination en Outre-mer.
 
Plus particulièrement, à Wallis-et-Futuna, récemment touché par la Covid-19 après avoir été préservé par l’épidémie, et à Saint-Pierre-et-Miquelon, toujours Covid-free, 18 000 et 9 600 doses ont respectivement été acheminées afin de pouvoir vacciner l’ensemble de la population majeure. Ces opérations de vaccination de masse permettront d’éviter les formes graves de la maladie dans ces environnements insulaires où le nombre de lits de réanimation est limité et où les évacuations sanitaires sont compliquées.
 
Au total, au 21 mars, 247 350 doses de vaccin (Pfizer, Moderna et AstraZeneca) ont été livrées dans les différents départements, régions et collectivités d’Outre-mer. Au 22 mars, 164 210 doses ont été injectées.

 

Vaccins : 9.000 doses supplémentaires pour La Réunion

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Lise François ne sera pas candidate à l’Ordre des médecins face à son ex-conjoint qu’elle accuse de violences

Suite au refus de leur candidature par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins, contre l’avis des instances nationales, le binôme constitué par les docteurs Lise François et Ramou Anandanadaradja avait formé un recours en suspension pour annuler la décision et faire reporter la tenue de l’élection prévue ce vendredi. Pour ces deux médecins, leur exclusion du scrutin est liée aux accusations de violences portées par Lise François à l’encontre de l’actuel président de l’Ordre Benjamin Dusang. Le tribunal administratif de Saint-Denis a rejeté son recours.

Une campagne de communication à l’occasion de la journée du don d’organes

Afin de marquer la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance du donneur qui aura lieu le 22 juin, le CHU de La Réunion, l’Agence Régionale de Santé La Réunion et l’Agence de la Biomédecine, en partenariat avec la Région Réunion, lancent une campagne de communication locale « Parlons don ! ». La Direction Générale du CHU et ses partenaires ont organisé une conférence de presse ce jour pour le lancement de cette campagne inédite.