Revenir à la rubrique : Faits divers

Une marche pour Miguel Kameni et contre les violences policières samedi prochain

Les proches de Miguel Kameni organisent une marche samedi 16 janvier pour connaître la vérité. Le 16 janvier 2020, le jeune homme est décédé des suites de la collision entre son scooter et un véhicule de la BAC. Un accident qui avait déclenché des émeutes dans le quartier des Camélias.

Ecrit par – le mercredi 13 janvier 2021 à 10H31

Les proches de Miguel Kameni, qui se sont regroupés sous le nom de « Komité Miguel », organisent une marche en sa mémoire. Celle-ci s’élancera du lieu de l’accident dans les rampes de St-François à 9h30 pour s’achever devant le commissariat Malartic. Cette manifestation vise à exiger la vérité concernant la mort du jeune homme et dénoncer les violences policières dans leur ensemble.

Le 10 janvier 2020, le scooter de Miguel Kameni percutait un véhicule de la BAC dans les rampes de St-François au niveau de la centrale EDF. Il décèdera le 16 janvier des suites de ses blessures, provoquant un mouvement de colère dans le quartier qui a dégénéré en affrontement avec les forces de l’ordre.

Selon la famille, la vérité autour du tragique accident n’est pas encore connue. La famille n’a toujours pas eu accès aux vidéos de la scène, l’une filmée par une riveraine, l’autre provenant de la station EDF, ni au rapport d’autopsie. Selon le procureur Éric Tuffery, ces vidéos confirment les témoignages des policiers qui assurent que c’est le jeune homme qui est venu percuter le véhicule des policiers. L’enquête est toujours en cours.

Les organisateurs insistent sur le respect des gestes barrières durant la manifestation.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Contrôles routiers : La Police relève 122 infractions

Les effectifs de la Direction Territoriale de la Police Nationale de La Réunion ont réalisé sur le département 15 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 1ᵉʳ au 3 mars 2024, permettant de relever 122 infractions, dont 15 délits.