Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

« Une fois de plus ce gouvernement dit une chose quand il vient dans les Outre-mer et fait l’inverse quand il est à Paris »

Les députés Jean Hugues Ratenon et Perceval Gaillard ont tenu à réagir devant la coupe de 10 milliards d'euros dans le budget de l'Etat proposé par Bruno Le Maire

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 23 février 2024 à 08H31

Le communiqué :

10 milliards d’économie sur le dos de l’écologie, des Outre-mer et des plus pauvres.

Pendant que les dividendes des grands groupes du CAC 40 explosent et qu’il n’y a jamais eu autant de milliardaires en France, le gouvernement continue de mener sa politique antisociale et anti-écologique.

Suite aux annonces de monsieur Bruno Le Maire, le décret portant annulation de crédit d’un montant de 10 milliards d’euros a été publié ce matin au journal officiel. Beaucoup de programmes sont concernés, mais voici quelques-unes des principales coupes budgétaires :

– sur la cohésion des territoires (dont l’aide à l’accès au logement) : 736 millions d’euros.

– sur l’écologie, le développement et les mobilités durables : 2 milliards 138 millions d’euros.

– dans l’enseignement scolaire : 691 millions d’euros.

– dans les Outre-mer (conditions de vie et emploi) : 78,7 millions d’euros.

– dans la santé : 70 millions d’euros.

– sur le travail et l’emploi : 1,1 milliards d’euros.

– sur l’agriculture, l’alimentation, les forêts et les affaires rurales : 70 millions d’euros.

Loin des effets d’annonce, des éléments de langage et des visites ministérielles : les faits démontrent que ce gouvernement, sourd aux revendications populaires, continue sa politique austéritaire au service des puissants.

Une fois de plus ce gouvernement dit une chose quand il vient dans les Outre-mer et fait l’inverse quand il est à Paris. En pleine crise sociale, économique et écologique : non seulement le budget Outre-mer diminue de manière conséquente là où nos besoins spécifiques nécessitent des moyens supplémentaires mais nous serons également impactés de manière transversale par la baisse des bugets du logement, du travail, de l’enseignement, de la santé, de l’agriculture ou encore de l’écologie. La double peine pour les Outre-mer.

Une autre politique est possible qui prenne en compte à la fois nos spécificités mais également les rattrapages structurels nécessaires pour atteindre l’égalité sociale.

Perceval Gaillard, Député de la 7ème circonscription de La Réunion
Jean-Hugues Ratenon, Député de la 5ème circonscription de La Réunion

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuelle Wargon : “La Réunion peut progresser sur le photovoltaïque”

Pour son troisième jour de visite, Emmanuelle Wargon, la présidente de la commission de régulation de l’énergie, s’est rendue dans la nouvelle centrale photovoltaïque de la rivière des Galets au Port. L’ancienne secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement d’Edouard Philippe a salué les progrès de l’île pour la transition énergétique.