Revenir à la rubrique : Faits divers

Un vendeur mortellement poignardé par un client dans une boutique Bouygues Télécom

Drame dans un centre commercial en Seine-et-Marne hier, samedi. Un client exaspéré a poignardé les deux vendeurs qui le servaient. L'un d'eux, âgé de 18 ans, est mort sur le coup, l'autre, 20 ans, est dans un état critique.

Ecrit par Nicolas Payet – le dimanche 11 juillet 2021 à 07H39

Un différend commercial a viré au cauchemar hier samedi 10 juillet dans une boutique Bouygues Télécom.

Vers 13 heures, dans le centre commercial les Sentiers à Claye-Souilly en Seine-et-Marne (74), un client réclamait un remboursement suite à un litige sur une facture.
Il s’en est pris verbalement à un vendeur de 20 ans avant de lui asséner un coup de couteau au thorax. Son collègue âgé de 18 ans est venu lui porter secours avant d’être à son tour poignardé.

Les deux victimes se sont enfuies dans la galerie marchande puis se sont effondrées. Le plus jeune est décédé alors que le second est gravement blessé avec un pronostic vital est engagé.

L’auteur des coups âgé de 62 ans s’en est pris à une quatrième personne mais a pu être maitrisé par des clients dont un surveillant pénitentiaire et un gendarme, tous deux clients de la boutique en civil.

Théo et Dany, les deux victimes étaient en stage en alternance dans ce magasin de téléphonie indique la presse nationale.

Le sexagénaire a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue.
Une enquête est ouverte pour meurtre et tentative de meurtre.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

St-Denis : Les parents dépassés frappent leur garçon avec le tuyau d’arrosage

Le père et la mère minimisent les coups portés régulièrement à leur marmaille de 12 ans avec une ceinture. Mais les constatations médicales sont sans appel. Un jour de février 2020, ils se sont, chacun à leur tour, particulièrement acharnés à cause d’un « trop-plein ». Si la famille semble désormais réunie, les prévenus ont tout de même été condamnés ce vendredi. Le père est derrière les verrous pour d’autres faits de violences.

Trafic de drogues de synthèse : Le psychonaute sévèrement condamné

Des substances psychédéliques par kilo importées par colis postal de Chine où elles sont fabriquées par des laboratoires ont inondé La Réunion. Ces cristaux qui imitent la cocaïne ou les amphétamines ne seraient pas de la drogue, selon un trentenaire rejugé à sa demande par la cour d’appel en novembre 2023. Celui-ci s’est réclamé de sa consommation personnelle et n’a pas manqué d’imagination pour justifier son train de vie. Mais il n’a pas convaincu la cour dont la décision tombe comme un couperet.