Revenir à la rubrique : Faits divers

Tampon: Le sort de la discothèque le Mix Club suspendu à l’arrêté municipal d’ouverture

Joelle ne sait plus à quel saint se vouer. L’année dernière, cette Tamponnaise a décidé de reprendre les locaux de l’ancienne discothèque le Phoenix au Pont d’Yves pour y installer le Mix Club.  200 000 euros ont été investis pour à nouveau faire danser les noctambules dans ce « nouveau temple de la nuit dans le sud ». Alors […]

Ecrit par Prisca Bigot – le vendredi 12 avril 2019 à 15H15

Joelle ne sait plus à quel saint se vouer. L’année dernière, cette Tamponnaise a décidé de reprendre les locaux de l’ancienne discothèque le Phoenix au Pont d’Yves pour y installer le Mix Club. 

200 000 euros ont été investis pour à nouveau faire danser les noctambules dans ce « nouveau temple de la nuit dans le sud ». Alors qu’elle a réuni toutes les autorisations nécessaires, licence IV, permis d’exploitation, autorisation de la préfecture d’ouverture la nuit, avis favorable de la commission départementale de sécurité et certificat d’isolement acoustique, ne lui manquerait plus que l’arrêté municipal d’ouverture. 

« J’avais rencontré le maire au tout début de mon projet et il m’avait d’ailleurs orienté vers les services adaptés pour m’accompagner dans mes démarches », raconte Joelle. Pourtant, alors que tout est prêt pour l’ouverture, la mairie lui refuserait le précieux sésame. « Sans ce papier, les gendarmes m’ont prévenue que je risquais 1 500 euros d’amende et l’évacuation du site ». 

Joelle est anéantie, si l’ouverture prévue pour ce week-end ne se fait pas, elle aura tout perdu.  

Elle réclame un entretien avec le maire

Ce vendredi après-midi, Joelle a décidé de se mobiliser. Accompagnée des employés de la boîte de nuit, elle souhaite être reçue en mairie. Elle se dit prête à rester jusqu’à 21h pour obtenir un entretien avec le maire, André Thien Ah Koon. 

Pour sa part, la mairie indique que le dossier du Mix Club est en cours d’instruction. La collectivité étudie avec « soin les différentes questions administratives et juridiques d’autant que l’établissement se trouve à 30 mètres d’une école et que par le passé il y a eu des troubles à l’ordre public ». Une décision sera rendue la semaine prochaine. 

 

Tampon: Le sort de la discothèque le Mix Club suspendu à l’arrêté municipal d’ouverture

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le jeune chauffard ayant foncé sur des policiers interdit de séjour pendant cinq ans

Amir F., 28 ans, a comparu devant le tribunal correctionnel ce vendredi pour avoir volontairement foncé sur des policiers à Saint-Denis, sous l’emprise de l’alcool. Lors de l’audience, il a exprimé des excuses et affirmé ne pas se souvenir des événements. Le tribunal a prononcé une peine de trois ans de prison dont un avec sursis probatoire, une incarcération immédiate ainsi qu’une interdiction de séjour de cinq ans.

Korbey d’or : K.O debout pour Sergio Toinette condamné 4 ans de prison avec mandat de dépôt

Le 12 avril dernier, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or était jugé pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches étaient également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes. Ce vendredi, le tribunal correctionnel a condamné Sergio Toinette à 4 ans de prison avec mandat de dépôt.