Revenir à la rubrique : Faits divers

St-Pierre : Un éleveur de porcs condamné pour non-respect des règles sanitaires et environnementales

Le 13 juin dernier, un agriculteur a été jugé pour 14 infractions concernant des volets sanitaires, environnementaux et de protection animale. Le jugement, mis en délibéré, a été livré aujourd'hui : il a été reconnu coupable pour l'ensemble des faits.

Ecrit par N.P. – le jeudi 27 juin 2024 à 19H27
Photo d'illustration (Pexels)

Un éleveur de porcs de Saint-Pierre vient d’être reconnu coupable pour une série d’infractions qui concernent autant la santé publique, l’environnement que la protection animale. Alors que les agents de la DAAF s’étaient rendus sur son élevage après une fausse dénonciation pour un abattoir clandestin, ils ont découvert de nombreuses irrégularités sur l’exploitation.

En plus d’un manque d’hygiène sur le site, qui n’était pas doté d’éléments sanitaires pour les personnes travaillant sur les lieux, le stockage des viandes et la préparation des marinades ne respectaient pas les normes. De plus, le hachoir à viande n’avait pas été nettoyé et comportait des asticots.

Les agents de la DAAF ont également relevé un taux de phosphore anormalement élevé, laissant penser à des déversements de lisier non réglementaire. Enfin, les animaux n’étaient pas placés selon la réglementation en vigueur avec des séparations par âge et taille. Cinq porcelets mort-nés ont été retrouvés au milieu des autres porcs, tandis qu’un porcelet de quelques mois souffrant d’une patte n’était pas soigné.

La défense de l’agriculteur, qui affirmait utiliser des méthodes traditionnelles et biologiques, n’a pas convaincu. Il a été reconnu coupable pour l’ensemble des faits et a été condamné à 6 mois de prison avec sursis, une amende de 20.000 euros, dont la moitié avec sursis, ainsi que 1.000 euros pour les contraventions de 5e classe et 500 euros pour celles de 4e classe. Le total s’élève à 20.000 euros.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Colis suspect : Suspicion de poudre blanche à l’agence Citya de St-Denis

Déploiement impressionnant des forces de l’ordre vendredi soir à l’agence immobilière Citya de Saint-Denis. Une dizaine d’engins de la police et des secours sont présents. Une équipe de déminage et des ambulanciers ont fait le déplacement suite à une alerte au colis suspect au sein de l’entreprise située au carrefour de la Rue de Paris et de la rue Sainte-Marie. Le dispositif a été levé peu avant 20 heures. La substance découverte n’était ni chimique, ni explosive. Elle a été envoyée dans un laboratoire pour analyses. Une information exclusive de Zinfos974.

Indemnités de logement : Didier Robert poursuivi pour concussion et prise illégale d’intérêts

Didier Robert, toujours sous enquête pour des indemnités de résidence perçues entre 2016 et 2019, potentiellement supérieures à son loyer devra en répondre prochainement devant le tribunal correctionnel. Après une condamnation en 2021 pour abus de biens sociaux et une relaxe en 2024 pour l’affaire des emplois de cabinet, c’est la troisième comparution pénale pour l’ancien président de la Région Réunion. Une information Zinfos974.

Un homme violenté puis séquestré dans le coffre de sa voiture

Un homme de 30 ans comparaissait ce lundi dans le cadre de la comparution immédiate pour des faits de séquestration et de violences. La victime a reçu une ITT de 60 jours. Tout est parti du témoignage d’un chauffeur-livreur qui a assisté à la scène d’enlèvement en pleine rue.