Revenir à la rubrique : Politique

St-Denis: Les élus de la majorité municipale se prononcent contre le Run Rail de la Région

À l’occasion du conseil municipal de Saint-Denis qui s’est déroulé hier, les élus de la majorité ont émis, à l’unanimité des conseillers de la majorité, un avis défavorable contre [le projet régional Run Rail]urlblank:https://www.zinfos974.com/%E2%96%B6%EF%B8%8F-Run-Rail-Fin-des-etudes-de-faisabilite-place-a-la-concertation-citoyenne_a138200.html . Un vote qui n’est pas passé inaperçu, puisque le président de la Cinor, Gérald Maillot, est non seulement conseiller municipal […]

Ecrit par SI – le dimanche 23 juin 2019 à 08H23

À l’occasion du conseil municipal de Saint-Denis qui s’est déroulé hier, les élus de la majorité ont émis, à l’unanimité des conseillers de la majorité, un avis défavorable contre [le projet régional Run Rail]urlblank:https://www.zinfos974.com/%E2%96%B6%EF%B8%8F-Run-Rail-Fin-des-etudes-de-faisabilite-place-a-la-concertation-citoyenne_a138200.html . Un vote qui n’est pas passé inaperçu, puisque le président de la Cinor, Gérald Maillot, est non seulement conseiller municipal dionysien mais aussi président de la CINOR qui [porte un projet similaire]urlblank:https://www.zinfos974.com/%E2%96%B6%EF%B8%8F-CINOR-Le-cout-du-futur-tramway-urbain-estime-entre-300-et-400-millions-d-euros_a131437.html . Région et Cinor travaillaient pourtant sur une mutualisation d’une partie de leur réseau ces derniers mois…

« Il est nécessaire de fixer les choses à travers cette motion et de donner la position du conseil municipal puisque cela va se passer sur son territoire. Les deux chantiers doivent démarrer en même temps qui auront un impact direct sur les Dionysiens », nous explique Gérald Maillot.

Les réserves de la majorité municipale portent notamment sur « l’absence de connexion entre le futur TCSP Ouest et le Run Rail », mais également à « l’insuffisance de la prise en compte des problématiques et du traitement des interconnexions entre le Run Rail et les voies de liaison des quartiers », en plus du « double investissement public ». Les autres réserves concernent « la qualité de déplacement des Dionysiens » et la sécurité, car les phases de chantier « devront être conçues et adaptées pour maintenir la vie commerciale, préserver l’attractivité de la ville ».

Pourtant, dès les annonces respectives de leurs ébauches, aussi bien la Cinor que la Région assuraient que les deux projets étaient complémentaires. Une idylle qui a brusquement pris fin hier.

Comme l’explique Gérald Maillot, « la Région arrive aujourd’hui avec son projet de tramway sur le Boulevard Sud, mais celui ci ne relie pas le TCSP Bus de la Nouvelle Route du Littoral », indique le président de la Cinor, qui souhaiterait voir le Run Rail débouler « jusqu’au pont Vinh-San ».

Par ailleurs, le TCSP Bus de la Cinor accueille environ 42.000 passagers par jour, « et 62.000 à la livraison de notre tramway », poursuit Gérald Maillot. « De plus, 4.000 passagers empruntent quotidiennement les lignes Citalis ou Car Jaune du Boulevard Sud. Dans son projet de tram, la Région affiche 30.000 passagers jour lors de sa mise en service. C’est difficile d’arriver à un pourcentage aussi élevé d’un seul coup », indique-t-il.  

Mais au delà de toutes ces questions, la problématique du financement des deux projets se pose pour Gérald Maillot. « Il y a un des deux projets qui ne va pas survivre », assure-t-il. « Comme l’a si bien souligné le maire Gilbert Annette, il ne s’agit pas de dire qu’il ne faut pas le faire: il s’agit de fixer avec le président de Région à quel moment il faudrait le faire ».

Il conclut: « nous verrons bien lors de la visite de la présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), Chantal Jouanno. Cela nous permettra de savoir notamment qui va lancer son projet en premier ». 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Risque de pénurie de lait maternel à La Réunion : Frédéric Maillot interpelle le ministère

Un risque de pénurie de lait maternel pèse sur les services de néonatologie de La Réunion. Alors que l’île compte plus de prématurés que l’Hexagone, Frédéric Maillot estime « inconcevable » qu’il n’y ait pas de lactarium sur notre île, d’autant plus que la démographie est en progression. Le député interpelle Frédéric Valletoux, ministre délégué chargé de la santé, dans le courrier ci-dessous.

Sainte-Marie fait un grand pas sur la résorption de son déficit

Le second conseil municipal de l’année à Sainte-Marie s’est déroulé ce vendredi et a été principalement marqué par les discussions autour des orientations budgétaires. Avec des marges de manœuvres financières quasi retrouvées, le maire de Sainte-Marie, Richard Nirlo, annonce que la commune pourra enfin relancer de nombreux chantiers à l’arrêt, comme l’école de Beauséjour, dont la livraison est attendue pour 2025.

Une délégation de sénateurs en visite pour deux missions d’étude à La Réunion

Quatre sénateurs multiplient cette semaine les visites de terrain et les rencontres avec les représentants des institutions et collectivités dans le cadre de deux études portant sur l’« Adaptation des moyens d’action de l’État dans les Outremer » et la « coopération et l’intégration régionales des Outremer ». Des propositions de loi sont attendues avant la fin de l’année.

La complexe campagne des Européennes

C’est l’heure de la rentrée politique. Les partis lancent à reculons, à demi-mot ou en misouk leur campagne pour une élection qui a la particularité de ne vraiment pas passionner les Réunionnais.