Revenir à la rubrique : Faits divers

St-Denis : Il vole le véhicule de l’auto-école et mord l’oreille d’un policier

Une journée délirante a valu à Farouk A. de comparaitre devant le tribunal correctionnel du chef-lieu. Le 14 septembre dernier, le moniteur de l'école dans laquelle il prenait des leçons de conduite lui avait confié les clés d'une voiture afin qu'il s'installe et procède aux réglages. Mais rien ne s'est passé comme prévu.

Ecrit par 2181159 – le mercredi 10 mai 2023 à 06H00

Que s’est-il passé dans la tête de Farouk A. ce 14 septembre 2022 ? Lui-même n’en sait rien. Devant les magistrats du tribunal correctionnel ce mardi après-midi, le jeune homme de 25 promet que : « Mi la pas fait exprès ». Ce qui paraît incroyable puisque le jour des faits, alors qu’il allait prendre une leçon de conduite, Farouk, qui venait de récupérer les clés d’un véhicule des mains de son moniteur, n’est pas allé s’installer dans la voiture, ni faire les premiers réglages avant sa leçon.

Bien au contraire. Il a pris le véhicule et, sans permis de conduire, il s’est enfui dans les rues de Saint-Denis, vers 15 heures. Quelques heures plus tard, à 19h30, Farouk a été repéré par les policiers de la brigade anti-criminalité car il conduisait de façon dangereuse le même véhicule dérobé un peu plus tôt. Farouk était alcoolisé. Il roulait à vive allure et a été surpris en train d’effectuer un dépassement dangereux. 

Mais ce n’est pas tout. Interpellé et placé en garde à vue, Farouk va péter les plombs dans la geôle du commissariat de Malartic. Fou furieux, il s’est mis à taper contre les murs de la cellule, à hurler torse-nu qu’il « voulait rentrer chez lui ». Venu tenter de le calmer, un fonctionnaire a été blessé. En renfort, le chef de poste a été mordu à l’oreille. Il a fallu l’intervention de deux autres collègues pour parvenir à le maîtriser le Dionysien.

Face aux questions du président de l’audience, Farouk indique, l’air candide : « Mi lé pa comme ça ». Un psychiatre a été dépêché afin de l’examiner. Son certificat indique que le prévenu ne souffre d’aucun trouble psychiatrique. « Vous êtes comme un enfant. Sans aucune limite. Vous pensez que vous pouvez imposer à tout le monde votre volonté. Son comportement est inquiétant », commente la représentante de la société, proposant au tribunal de prononcer la peine de six mois de prison ferme assortis de 1000 € d’amende, d’une interdiction de conduire pendant un an et d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Finalement, le jeune homme au casier judiciaire vierge qui accepte de faire un travail d’intérêt général est condamné à 105 heures de TIG et 8 mois de prison avec sursis simple. Il devra indemniser les agents blessés à hauteur de 600 euros chacun.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Agression sexuelle sur mineur : Un multirécidiviste condamné à 14 ans de prison par le tribunal correctionnel

Des faits d’une particulière gravité étaient jugés ce vendredi devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis dans le cadre d’une comparution à délai différé. Un homme né en 1970 avait à répondre d’agression sexuelle sur une enfant de 9 ans. Connu de la justice pour des faits similaires, il a déjà écopé de 26 ans de prison dont 12 pour des faits de viol sur mineur.

Disparition inquiétante à Saint-Paul : Un homme de 74 ans introuvable

La gendarmerie a ouvert une enquête pour la disparition inquiétante d’une personne majeure. Il s’agit de Jean Georges Gamin, 74 ans, qui n’a plus donné signe de vie depuis mercredi. Il avait quitté le domicile de sa sœur à la Possession pour se rendre en bus à la maison de la justice et du droit de La Saline les Hauts. Toute personne ayant des informations est priée de contacter la gendarmerie de Plateau Caillou au 02.62.93.75.42 ou hors des heures ouvrées, le 17.

Domenjod : L’ex-détenu qui avait agressé un surveillant retourne en prison

Amjad G. s’en était pris à un agent de la prison de Domenjod le 17 juillet dernier alors qu’il venait d’être jugé pour des faits d’exhibition sexuelle. Relâché après sa détention provisoire, il a été arrêté pour répondre cette fois des faits de violence sur l’agent pénitentiaire. Une information Zinfos974.