Revenir à la rubrique : Politique

Saint-Benoît: Jean-Claude Fruteau réélu

PRÉSENTATION (18h) Jean-Claude Fruteau a du souci à se faire. Avec 39,11%, il devance à peine ses adversaires dont Jean-Luc Julie qui a réalisé 22, 09% au premier tour. Le maire sortant avait annoncé dès le début de sa campagne qu’il ne s’allierait avec personne en cas de second tour. Face à lui, la droite. […]

Ecrit par – le dimanche 30 mars 2014 à 17H21

PRÉSENTATION (18h)

Jean-Claude Fruteau a du souci à se faire. Avec 39,11%, il devance à peine ses adversaires dont Jean-Luc Julie qui a réalisé 22, 09% au premier tour.

Le maire sortant avait annoncé dès le début de sa campagne qu’il ne s’allierait avec personne en cas de second tour.

Face à lui, la droite. Dans la journée de lundi, elle réussissait à faire une liste commune avec Tarek Dallel, Sabrina Ramin et Patricia Robert. Ne manquait que Jean-Luc Julie à l’appel.

Revirement de situation, le front anti-Fruteau n’a pas réussi à s’accorder… Non seulement Jean-Luc Julie a refusé l’invitation estimant ne pas avoir à se ranger derrière le 3ème alors qu’il est arrivé en 2ème position, mais Sabrina Ramin a finalement décidé de se désister.

Au final, c’est un boulevard que l’opposition offre au maire sortant pour gagner cette élection.

Saint-Benoit c’est:
32252 habitants
96,7 millions de budget

Les candidats:

JC Fruteau (Le Progrès), retraité de l’éducation nationale
Tarek Dallel (UMP), 56 ans, médecin
Jean-Luc Julie (PLR), 56 ans, retraité de l’éducation nationale

 

18h15

Le taux de participation définitif à Saint-Benoît est de 66,83%.

 

20h: Jean-Claude Fruteau va être réélu

Jean-Claude Fruteau en passe d’être réélu à Saint-Benoît. Alors que plus de la moitié des bulletins a été dépouillée, le maire sortant rassemble 45% des suffrages, devant Jean-Luc Julie (37%) et Tarek Dallel (17%).

 

Saint-Benoît: Jean-Claude Fruteau réélu

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.