Revenir à la rubrique : Société

Sabrina Hoareau récompensée pour son film sur les violences faites aux femmes

La réalisatrice Sabrina Hoareau a remporté le prix du public lors du festival Court Derrière. Son film "Sainte-Anne" traite de la violence faite femmes et du parcours vers la résilience qui s’en suit. Une production entièrement bénédictine.

Ecrit par zinfos974 – le samedi 16 octobre 2021 à 08H49

« Sainte-Anne traite des violences faites aux femmes. Le film raconte l’histoire d’une jeune femme perdue qui poursuit sa quête pour guérir », explique la réalisatrice Sabrina Hoareau. Cette dernière a été récompensée du prix du public lors du festival Court Derrière organisé par les associations Klaxon et Cinémawon.

Une récompense encore plus délicieuse à recevoir puisque sur les cinq films réunionnais en compétition, elle était la seule à présenter un film auto-produit. La fierté va même plus loin puisque l’équipe est composée à 100% de Bénédictins et le film est entièrement tourné à Sainte-Anne.

C’est le troisième prix que remporte Sabrina Hoareau depuis qu’elle s’est lancée dans le cinéma.

Mettre en image un sujet difficile 

Comme évoqué plus haut, « Sainte-Anne » raconte le parcours d’une jeune femme suite à des violences. Le film de 13 minutes n’a pas de dialogue, à l’exception d’un Fonnker en fond sonore. « C’est un conte qui parle d’ancestralité et de créolité », explique l’artiste.

Un sujet qui lui tient à cœur puisqu’elle mène un atelier pour les femmes victimes ou sensibles à ce sujet, en partenariat avec la ville de Saint-Benoît. L’atelier doit mener à une production en juillet 2022. Pour s’inscrire, vous pouvez contacter le service politique de la ville au 0262.50.88.00.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Femmes puissantes de La Réunion : Des femmes libres, piquantes et engagées au parcours hors du commun

« Ça va tuer moins de gens si je suis une mauvaise comédienne plutôt qu’une mauvaise infirmière », décode avec humour Zaza pour résumer son parcours. Des alertes rouges envoyées par ses parents lorsqu’elle leur a annoncé que son rêve était de monter sur les planches à son arrivée à la Réunion en 2000, son rapport avec la langue créole et son don de clown qu’elle pratique à l’hôpital, clin d’œil à son premier métier, Isabelle Dalleau est sans filtre, attachante, humaine et modeste face à son immense talent.

Pas d’édition du Journal de l’île ce dimanche

Alors que le Jir n’est pas paru en édition papier depuis dimanche dernier, son site Clicanoo informe ce matin qu’il n’y aura pas non plus d’édition en ligne aujourd’hui. Pour rappel, le titre devrait être imprimé de nouveau la semaine prochaine, un accord provisoire ayant été trouvé avec ICP Roto.

Le clip officiel du séga Ich An

Emmanuel est la star incontestée du karaoké du Four à Chaux de Saint-Leu. Son interprétation de la chanson « Jalousie » de Tessa a fait le tour des réseaux sociaux. Consécration ultime, Emmanuel a tourné un clip avec sa chanteuse préférée.