Revenir à la rubrique : National | Politique

Qui sera ministre des Outre-mer ? Les noms des favoris

Les noms des ministres délégués et des secrétaires d'État du gouvernement Attal devaient être annoncés aujourd'hui. Finalement, la proclamation des noms des heureux élus est encore repoussée. À jeudi, affirme l'entourage du président de la République. En attendant, un séminaire qui devait se tenir demain matin à Matignon afin de préciser la méthode et le calendrier des prochains mois du gouvernement Attal a été annulé et repoussé semble-t-il de 24 heures.

Ecrit par Pierrot Dupuy – le jeudi 08 février 2024 à 06H45

Rarement la composition d’un nouveau gouvernement n’aura été aussi long. Voilà presque un mois que les Français attendent la nomination de leurs nouveaux ministres. Il faut dire que la composition de la deuxième moitié du gouvernement de Gabriel Attal a tout du casse-tête pour Emmanuel Macron et Gabriel Attal.

Ils doivent tout d’abord gérer le sort d’Amélie Oudéa-Castéra, l’actuelle ministre de l’Éducation. Dans tout autre gouvernement, son sort aurait été scellé depuis longtemps. Mais on le sait, Emmanuel Macron a horreur de céder sous la pression. Il aime rester le Maître du Temps. C’est ce qui pourrait sauver Amélie Oudéa-Castéra que les dernières rumeurs annoncent même comme rester au gouvernement. Rien de sûr cependant. La pression médiatique est forte et son sort restera un point d’interrogation jusqu’à la dernière minute.

Autre problème, le cas Bayrou. Tous les observateurs politiques le présentaient à l’Éducation nationale, un poste qu’il avait déjà occupé il y a 30 ans. Mais son récent acquittement dans l’affaire des attachés parlementaires européens au bénéfice du doute semble lui avoir donné des ailes et rouvert son appétit. Il met une énorme pression pour que son parti, le MODEM, qui avait été un peu délaissé dans la première distribution de postes, il n’avait obtenu qu’un seul poste de ministre, soit cette fois récompensé de sa fidélité à sa juste mesure. Le MODEM pèse environ 20% de l’ensemble des parlementaires de la majorité présidentielle.

Il faut également tenir compte du délicat problème de la parité. Tous les noms qui circulent ne sont pratiquement que des hommes. Ce qui n’est pas sans poser un vrai problème.

Enfin, il faut vérifier que tous les pressentis ne trainent pas quelques casseroles cachées dans leur passé, casseroles que le Canard enchaîné ou Médiapart se feraient un plaisir de révéler une fois nommés.

Qui à l’Outremer ?

Plusieurs noms circulent. Tout Paris sait que le député Renaissance Guillaume Vuilletet lorgne depuis un moment déjà sur la rue Oudinot. On dit même qu’il ne serait pas étranger à la mise à l’écart de Jean-François Carenco de son poste.

Le nom du sénateur réunionnais Stéphane Fouassin a aussi un moment été évoqué. L’ancien maire de Salazie a très adroitement choisi de siéger avec les élus macronistes au Sénat.

Invité surprise de dernière minute, Max Dubois, un proche de la première heure d’Emmanuel Macron, qui fut son chef du pôle Outre-mer pendant sa campagne de 2017, circule depuis quelques heures pour le ministère des Outremer. Les déclarations du ministre de l’Intérieur sur la toute-puissance des monopoles  pourraient être une demande du Président  pour préparer cette nomination, Max Dubois incarnant ce combat. On imagine cependant mal les Békés antillais, qui avaient eu sa peau alors qu’il était conseiller spécial de Jean-François Carenco, laisser leur bête noire occuper ce poste prestigieux. Et on connait leur poids politique, surtout à une encablure d’une campagne présidentielle où leur soutien financier est fortement apprécié. C’est le moins que l’on puisse dire.

Le favori pour le poste semble être Olivier Dussopt, l’ancien ministre du Travail, qui avait porté la réforme des retraites et qu’on dit très apprécié par Emmanuel Macron. Au point que le journal Ouest France n’hésite pas à annoncer sa nomination.

On en saura plus ce jeudi. Plus que quelques heures à attendre.

S’abonner
Notification pour
27 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Youplaboum
17 jours il y a

FOUASSIN, la blague de l’année !

Nou ArTrouV
Répondre à  Youplaboum
16 jours il y a

Pire, une souffrance ….

Ce salazien d’adoption est très occupé… à ne rien faire,

« Il faut que tout change pour que rien ne change ». Le changement est devenu le deus ex machina de la politique

Dom
17 jours il y a

Le mieux est d’attendre la nomination.

Modérateur : tjrs pas de gestion des cookies. RGPD !

mister magoo
17 jours il y a

Etant donné que Macron se fout royalement de l’outre mer, peu importe ce ministre qui sera changé au bout de 06 mois

Mi di Mi pense
Répondre à  mister magoo
16 jours il y a

C qui Macron ?

Les Outre Mer sont fiers sur ses réalisations.

On a les élus qu’on mérite, on vit les quatre saisons de l’enfer

Holi Hola
Répondre à  mister magoo
16 jours il y a

Oui mais les candidats qui postulent eux s’en fout pas !
Il y a du fric à gagner ! Même pour 6 mois, ça fait un pognon de dingue pour pas grand chose !

JORI
Répondre à  Holi Hola
15 jours il y a

Avez vous postulé car vous avez l’air de les envier. 😂😂😂

Loulou
17 jours il y a

Si c’est Dussopt il trouvera peu d’amis outre mer pour jouer au ptit train nous les  » iliens  » nous préférons les voitures !!!

SANSPOIL
17 jours il y a

Le nom de Jean Luc RATTENON circule également pour l’Outre Mer. MACRON aimerait tenter l’ouverture vers la NUPES pour élargir sa majorité. Et continuerait dans la médiocrité.

Pierrot974
Répondre à  SANSPOIL
17 jours il y a

Son nom circule où, SVP ?
Pour Macron, la NUPES n’est pas grand chose et LFI est carrément le diable, puisque LFI est son seul et véritable adversaire.

electrice
Répondre à  SANSPOIL
16 jours il y a

Mayo le guitariste est pressenti aussi comme ça il va imposer son race et son band partout

ZEANRABOTDELAZONE
Répondre à  electrice
16 jours il y a

Ministre de la culture ou ministre de la langue créole et vive bann’dalons!

ZEANRABOTDELAZONE
Répondre à  SANSPOIL
16 jours il y a

RATENON ministre du temps libre et des lames Gilette ratenon un député élu par défaut et désespoir MDR!

Taz
Répondre à  ZEANRABOTDELAZONE
16 jours il y a

Que vous le vouliez ou non, il a été élu très largement par les Réunionnais qui nettement ont préféré LFI au RN pour sanctionner Macron.

Taz
Répondre à  SANSPOIL
16 jours il y a

Qu’est-ce qu’on ne peut pas lire …

ZEANRABOTDELAZONE
Répondre à  SANSPOIL
16 jours il y a

RATENON ministre de la jeunesse et du sport il peut toujours courir la ministre c’est une dame pour les outres mer

parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mo
17 jours il y a

Bayrou, son compte est réglé :

« Pour désespérer de François Bayrou, encore faudrait-il que les électeurs un jour placé de l’espoir en lui. »

C’est connu, François Bayrou a une très bonne opinion de lui-même.

Le vieux sage a parlé. François Bayrou, désormais sorte de pythie de la République, souhaitons qu’il ait un moment de lucidité pour faire tomber politiquement la macronie, lors d’une dissolution à venir !

Qui à l’Outremer ?
Une carpette de service, baissant l’échine OUI mon Macron … OUI mon Macron … OUI mon Macron … OUI mon Macron … « la République des Copains et des Coquins »

 » Stéphane Fouassin a aussi un moment été évoqué  » on marche sur la tête, si ?

Le gamin à l’Elysée, c’est l’arnaque du siècle !
Citoyens , aidez ces macronistes à partir “

electrice

l’arnaque du siècle c’est Mélenchon et sa nupes insoumis…. Pourquoi Macron a été élu une première fois et ensuite une seconde fois ???? posez vous la question….

parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mo
Répondre à  electrice
16 jours il y a

56 % ont été satisfaits de se faire mettre profond par Macron, à la présidentielle de 2017 et 2022, ce sont les mêmes qui aujourd’hui se plaignent de sa politique.

A bientôt 7ans, Macron a réussi à couler la France ! Et en termes de manquements et défaillances en tous genres, ce type coche toutes les cases.

Ce gamin à l’Elysée n’existe et n’est président de la République que parce qu’il y a eu l’affaire Fillon. 

JORI

« ce sont les mêmes qui aujourd’hui se plaignent de sa politique. », vu toutes vos critiques sursa politique, dois-je en déduire que vous faites partie de ces 56% qui ont été satisfait de se faire mettre profond par macron ?.😂😂😂

babafigue
17 jours il y a

Grand voyant du jour, je pense qu’il aura des lunettes !

Pierrot974
Répondre à  babafigue
17 jours il y a

+1 Et Il sera cravaté, puisque ça fait automatiquement d’un homme quelqu’un de bien en macronie.

bob
16 jours il y a

Fouassin ministre de la santé bien évidemment car cest le seul domaine quil maîtrise et connaît les dossiers !!!

HULK
16 jours il y a

Les politiques en place sont tellement mauvais,incompétents et méprisants qu’ils agissent comme un repoussoir vers Marine LE PEN. Ils sont tellement imbus de leur personne qu’ils ne s’en rendent même pas compte et qu’ils stigmatisent ceux qui votent pour elle, alors qu’ils font tout pour celà.Le résultat sera à la hauteur de leur médiocrité et de leur indigne. Finalement ils instaurent le chaos, alors allons jusqu’au bout.

Paul Mac Watson
16 jours il y a

Ratenon……

David69l
16 jours il y a

Il y a des favoris. Comme pour la télé-réalité. Alors je propose Marie Alice Sinaman.

justedubonsens
15 jours il y a

Vous vous êtes bien plantés…comme dab 😉

Dans la même rubrique

Sainte-Marie fait un grand pas sur la résorption de son déficit

Le second conseil municipal de l’année à Sainte-Marie s’est déroulé ce vendredi et a été principalement marqué par les discussions autour des orientations budgétaires. Avec des marges de manœuvres financières quasi retrouvées, le maire de Sainte-Marie, Richard Nirlo, annonce que la commune pourra enfin relancer de nombreux chantiers à l’arrêt, comme l’école de Beauséjour, dont la livraison est attendue pour 2025.

Une délégation de sénateurs en visite pour deux missions d’étude à La Réunion

Quatre sénateurs multiplient cette semaine les visites de terrain et les rencontres avec les représentants des institutions et collectivités dans le cadre de deux études portant sur l’« Adaptation des moyens d’action de l’État dans les Outremer » et la « coopération et l’intégration régionales des Outremer ». Des propositions de loi sont attendues avant la fin de l’année.

La complexe campagne des Européennes

C’est l’heure de la rentrée politique. Les partis lancent à reculons, à demi-mot ou en misouk leur campagne pour une élection qui a la particularité de ne vraiment pas passionner les Réunionnais.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial