Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

Quand les infidélités conjugales expliquent les haines politiques…

Il est connu que la presse française répugne à parler de la vie privée de nos élus. Et c’est tant mieux. La question devient plus délicate pour un journaliste quand vie privée se mêle avec vie publique. Par exemple, un article du journal Le Post nous apprend que les Britanniques se passionnent depuis trois jours […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mardi 14 octobre 2008 à 07H37

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Il est connu que la presse française répugne à parler de la vie privée de nos élus. Et c’est tant mieux.
La question devient plus délicate pour un journaliste quand vie privée se mêle avec vie publique.
Par exemple, un article du journal Le Post nous apprend que les Britanniques se passionnent depuis trois jours sur les possibles relations extra-conjugales qu’auraient eu Nicolas Sarkozy.

 

En soi, rien de nouveau, c’était de notoriété publique, même en France. Par contre, ça devient plus intéressant quand on apprend que les journaux britanniques confirment une information que je vous avais donnée il y a de nombreux mois ici même, selon laquelle c’est Dominique de Villepin en personne qui avait fait transmettre à Cécilia Sarkozy les photos, preuves des infidélités de son époux, prises par des inspecteurs des Renseignements généraux (qui dépendaient à l’époque de lui, quand il était Ministre de l’Intérieur).
Et pourquoi je vous en avais parlé? Pour vous expliquer la haine indicible que nourrit dorénavant Nicolas Sarkozy pour Dominique de Villepin et Jacques Chirac. Une fois de plus, c’est l’histoire des alcôves qui explique l’Histoire de France…
Mais revenons-en à nos quotidiens britanniques…
C’est le quotidien irlandais « Independent » le 10 octobre dernier qui a lancé en premier le pavé dans la marre en relayant une information selon laquelle Nicolas Sarkozy aurait trompé Cécilia il y a quatre ans…
Sobrement, « Independent » nous apprend également que cette annonce est le fruit d’un espionnage intense issu des carnets d’Yves Bertrand, alors responsable des Renseignements Généraux sous l’ère chiraquienne.
Sentant l’information capitale, le très sérieux « Daily Mail » vient de relayer les faits, dimanche, sur son site Internet. Il est vrai que notre président n’est pas épargné par le tabloïd britannique: déjà en août, un journaliste du quotidien suspectait alors une éventuelle grossesse de Carla Bruni.
Alors que l’article irlandais nous laissait quelque peu sur notre faim, le « Daily Mail » -fidèle à sa réputation- nous en dit un peu plus.
Les découvertes d’Yves Bertrand aurait été édictées sous l’impulsion de Jacques Chirac qui « détestait intensément Nicolas Sarkozy » et ce depuis la présidentielle de 1995.
On apprend par exemple de quelle façon Nicolas Sarkozy a quitté sa première épouse et que durant sa seconde noce, notre président aurait eu une aventure avec une journaliste du Figaro. Cécilia aurait alors reçu une enveloppe contenant certains clichés….
Concernant Carla Bruni , le journaliste anglais n’oublie cependant pas de préciser que l’actuelle Première Dame de France est « au courant du passé sentimental de son mari« , et aurait même affirmé: « Comment pourrais-je avoir un mari de 53 ans qui n’aurait pas eu de vie personnelle avant?« …

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique