Revenir à la rubrique : Faits divers

Prise illégale d’interêts : Olivier Rivière jugé en appel ce jeudi

Le 29 octobre 2020, Olivier Rivière a été condamné pour avoir multiplié les indemnités dépassant les limites fixées et pour prise illégale d’intérêts par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. L'élu, qui avait alors fait part de son intention de faire appel est rejugé ce jeudi 28 janvier 2021.

Ecrit par – le jeudi 28 janvier 2021 à 06H25

Rappel des faits : 

[Ce qui est reproché au maire de Saint-Philippe]urlblank:https://www.zinfos974.com/Video-Prise-illegale-d-interets-Olivier-Riviere-condamne-a-6-mois-de-sursis-et-3-ans-d-ineligibilite_a161924.html , qui exerce des fonctions de vice-président de la CASUD, vice-président au Conseil régional et PDG de NEXA (agence Régionale de Développement, d’Investissement et d’Innovation), Olivier Rivière, c’est d’avoir touché 11 000 euros par mois alors que le plafond prévu est de 8 434,25 euros. 

Le maire de Saint-Philippe, qui avait contesté les faits reprochés, avait indiqué après la décision du tribunal : « J’ai été transparent dans toutes mes déclarations. Il en est de même dans le dossier de prise illégale d’intérêts sur la délivrance  de permis de construire. Je suis le seul justiciable à La Réunion à être poursuivi pour avoir construit sur un terrain constructible avec un permis conforme au plan d’occupation des sols. Donc j’irai jusqu’au bout de ma démarche ».

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

St-Denis : Les parents dépassés frappent leur garçon avec le tuyau d’arrosage

Le père et la mère minimisent les coups portés régulièrement à leur marmaille de 12 ans avec une ceinture. Mais les constatations médicales sont sans appel. Un jour de février 2020, ils se sont, chacun à leur tour, particulièrement acharnés à cause d’un « trop-plein ». Si la famille semble désormais réunie, les prévenus ont tout de même été condamnés ce vendredi. Le père est derrière les verrous pour d’autres faits de violences.

Trafic de drogues de synthèse : Le psychonaute sévèrement condamné

Des substances psychédéliques par kilo importées par colis postal de Chine où elles sont fabriquées par des laboratoires ont inondé La Réunion. Ces cristaux qui imitent la cocaïne ou les amphétamines ne seraient pas de la drogue, selon un trentenaire rejugé à sa demande par la cour d’appel en novembre 2023. Celui-ci s’est réclamé de sa consommation personnelle et n’a pas manqué d’imagination pour justifier son train de vie. Mais il n’a pas convaincu la cour dont la décision tombe comme un couperet.