Revenir à la rubrique : Faits divers

Piéton gravement blessé à St-Denis : Le scootériste jugé en janvier

Un jeune scootériste a violemment percuté un piéton à Saint-Denis en mars dernier. La victime souffre de lourdes séquelles. Le scootériste est, quant à lui, en détention en attendant son procès en janvier.

Ecrit par – le jeudi 03 décembre 2020 à 17H05

À 19h le 2 mars dernier, A.H, 21 ans, roule vite sans permis sur la voie de bus du boulevard Leconte-De-Lisle à Saint-Denis. C’est en tout cas ce que l’enquête révèle pour le moment. Il percute alors violemment un piéton, un homme de 48 ans. Rapidement pris en charge par les secours, il est emmené au CHU de Saint-Pierre car il souffre d’un important traumatisme crânien et son pronostic vital est engagé. Pendant plusieurs semaines, son état ne s’améliore que très peu. 
 
Pour ce qui est de A.H, il s’agit d’un livreur de pizza non déclaré qui roulait sans permis ni assurance. Au moment de l’accident, il prend la fuite. Mais une pièce de son scooter, trouvée sur la scène, l’aurait incité à se rendre, chose qu’il fait le lendemain. 
 
Son procès pour blessures involontaires avec incapacité supérieure à 3 mois se tiendra le 7 janvier prochain devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. 
 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Ste-Suzanne : Les gendarmes mettent fin à une série de cambriolages

Le 26 février 2024, les enquêteurs de la Brigade Territoriale Autonome (BTA) de Sainte-Suzanne ont élucidé 4 cambriolages dont 3 concernant des écoles élémentaires. Les militaires de la compagnie de Saint-Benoit ont interpellé deux individus dont l’auteur principal a reconnu les faits.

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.

Violences : « Si c’était à refaire, je referais la même chose »

L’audience de comparution immédiate de ce lundi avait, bien malgré elle, pour thème les violences conjugales. Le tribunal avait à juger un trentenaire qui, sous l’effet de l’alcool, a frappé son ex-conjointe au prétexte qu’elle ne voulait pas le laisser entrer à son domicile.

Saint-Leu : Il va porter plainte contre sa victime après avoir tenté de l’égorger

Un trentenaire a été jugé en comparution immédiate par le tribunal de Saint-Pierre pour avoir poignardé un autre homme qui a miraculeusement survécu. Le prévenu n’avait pas hésité à se rendre à la gendarmerie pour porter plainte alors que sa victime était encore hospitalisée. Il a été condamné à 16 mois de prison, dont 8 avec sursis.