Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

[Pierrot Dupuy] Nassimah Dindar obtient le soutien du parti d’Emmanuel Macron

La commission nationale d’investiture de La République En Marche, qui s’est tenue ce mardi 17 décembre à Paris, a apporté son soutien à deux candidats à La Réunion : Stéphane Randrianarivelo, qui se présente à la mairie de La Possession et surtout Nassimah Dindar candidate à Saint-Denis. Nassimah Dindar franchit donc avec le sourire qu’on […]

Ecrit par – le jeudi 19 décembre 2019 à 00H15

La commission nationale d’investiture de La République En Marche, qui s’est tenue ce mardi 17 décembre à Paris, a apporté son soutien à deux candidats à La Réunion : Stéphane Randrianarivelo, qui se présente à la mairie de La Possession et surtout Nassimah Dindar candidate à Saint-Denis.

Nassimah Dindar franchit donc avec le sourire qu’on lui connaît, une nouvelle étape dans le long marathon de sa carrière politique.

Après avoir été membre de l’UCL, le parti de son mari Ibrahim Dindar.

Puis membre du RPR.

Puis centriste à l’UDI.

Avant de s’acoquiner avec les socialistes et le parti communiste pour rafler la présidence du conseil général.

Puis plus récemment, elle disait à qui voulait l’entendre qu’elle voulait faire perdre Didier Robert, ce qui l’a poussée à aller proposer à Gilbert Annette de présenter au premier toute une liste aux municipales à St-Denis pour piquer des voix au président de la Région, avant de fusionner avec la liste socialiste au second tour.

Puis, en découvrant en faisant du terrain que Gilbert Annette était en perte de vitesse totale, elle n’a pas hésité à aller proposer, sans aucune pudeur, au même Didier Robert de faire liste commune avec lui. Ce qui lui a valu une fin de non-recevoir polie, mais ferme.

Comme elle n’a aucun orgueil, elle est ensuite retournée voir Gilbert Annette pour lui proposer de faire liste commune dès le premier tour en échange d’un poste de première adjointe, dans l’hypothèse où il serait réélu. Ce à quoi le maire sortant aurait répondu, selon nos sources, en lui proposant la 10e place, ce qui rend Madame la sénatrice folle de rage.

Vous suivez toujours? C’est vrai qu’il y a tellement de touches à son râtelier qu’on a parfois du mal…

Et voilà maintenant qu’elle demande et obtient le soutien du parti d’Emmanuel Macron… À part le PCR, je pense qu’elle aura fait tous les partis ! Mais ne désespérons pas. Madame a encore du souffle et avec elle, rien n’est impossible !

On comprend mieux rétroactivement ses sourires mielleux lors du dernier voyage du président de la République à La Réunion…

Cela étant, ce ralliement au parti présidentiel en dit long sur la solitude actuelle de la sénatrice. Après avoir essuyé les refus aussi bien de Gilbert Annette que de Didier Robert, après avoir été lâchée par Michel Fontaine et Cyrille Melchior qui ont boudé son meeting de lancement de campagne malgré ses supplications, il ne lui restait plus que LREM, une étiquette dont personne ne veut à La Réunion.

Pensez… Seuls Nassimah Dindar et Stéphane Randrianarivelo l’ont demandée. Et bien sûr obtenue !

Vous imaginez le boulet que ça représente aujourd’hui de coller sur ses affiches le portrait d’Emmanuel Macron?

Car, en arborant l’étiquette du parti présidentiel, Nassimah Dindar avoue qu’elle approuve le plan de retraite du gouvernement qui est rejeté par une majorité de Français.

Qu’elle tourne le dos aux centaines de milliers de Gilets jaunes qui ont défilé contre la politique du gouvernement.

Qu’elle est d’accord avec la suppression des emplois aidés à La Réunion, qui ont jeté au chômage des milliers de Réunionnais.

Qu’elle approuve la diminution régulière des budgets octroyés à La Réunion…

J’en passe et des meilleurs.

Étonnez-vous après ça qu’on n’entende plus parler du dossier de sa maison dans le Bas-de-la-Rivière…

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy répond à Jacques Tillier

J’ai eu les honneurs de l’édito de Jacques Tillier dans le JIR de samedi matin. Ça faisait longtemps que ça n’était pas arrivé…
De quoi est-il question ?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !

Turbulences à la direction d’Air Austral

Alors que tous les observateurs pensaient qu’Air Austral était sortie d’affaire et que les choses allaient rentrer dans l’ordre avec l’arrivée du groupe Clinifutur aux commandes et le départ de Marie-Joseph Malé de la direction, voilà que la compagnie aérienne régionale est à nouveau secouée par des turbulences.
Le DRH ainsi que deux autres membres de son service ont été mis à pied hier et convoqués à un entretien préalable la semaine prochaine en vue d’une sanction.