Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

[Pierrot Dupuy] Mme Ladoucette, je vous accuse d’avoir menti aux Réunionnais

Hier soir, sur le plateau d’Antenne Réunion, [la directrice de l’ARS a tenté de se défausser]urlblank:https://www.zinfos974.com/Pierrot-Dupuy-Martine-Ladoucette-s-accroche-a-son-poste-comme-carapate-su-tete-boeuf_a151591.html . A l’écouter, l’envoi de masques pourris aux personnels de santé de La Réunion serait dû à une « incompréhension et une coordination manifestement insuffisantes » entre ses services et ceux du CHU, en particulier de la pharmacie centrale. Autrement dit, […]

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 26 mars 2020 à 13H08

Hier soir, sur le plateau d’Antenne Réunion, [la directrice de l’ARS a tenté de se défausser]urlblank:https://www.zinfos974.com/Pierrot-Dupuy-Martine-Ladoucette-s-accroche-a-son-poste-comme-carapate-su-tete-boeuf_a151591.html .

A l’écouter, l’envoi de masques pourris aux personnels de santé de La Réunion serait dû à une « incompréhension et une coordination manifestement insuffisantes » entre ses services et ceux du CHU, en particulier de la pharmacie centrale.

Autrement dit, ce n’est la faute à personne.

Comme d’habitude dans l’administration, on use de la langue de bois pour protéger ses fesses.

Et pire encore, on renvoie la faute sur les petits copains, histoire de se protéger.

Mensonge que tout cela !

Et nous en avons la preuve aujourd’hui.

Un communiqué officiel du directeur du CHU, Lionel Calenge rappelle une évidence : « le stock des masques (…) est sous la responsabilité de l’ARS et ne peut être mobilisé que sous son ordre ». Voilà qui est dit !

Un peu plus loin, il enfonce le clou : « Le CHU avait alerté l’ARS sur la dégradation de certaines palettes de ces masques périmés depuis des années« . L’hôpital était même allé plus loin : il avait « communiqué à l’ARS les coordonnées d’une société capable de rapidement tester l’efficacité de filtration de ces masques« . Sans que l’ARS ne bouge.

Donc Mme Ladoucette, n’essayez pas de fuir vos responsabilités et de les faire porter lâchement à d’autres. Vous et vos services êtes les seuls responsables de ce scandale dans le scandale.

Et c’est d’autant plus grave que vous avez, en agissant de la sorte, montré un profond mépris pour ces héros qui risquent leur vie tous les jours en allant sans aucune protection au contact de personnes malades, à cause de votre incompétence et de celle de vos directeurs.

C’est la raison pour laquelle je ne peux que réitérer mon appel : De grâce, Mme Ladoucette, rendez service aux Réunionnais en démissionnant.

Je ne sais comment vous avez été nommée à ce poste, si vous avez bénéficié d’un piston ou autre. Votre incompétence, de même que celle de certains de vos directeurs régulièrement dénoncée par Jacques Tillier dans ses éditos du samedi matin, était déjà difficilement supportable en temps normal. Mais là, en temps de guerre, comme l’a encore rappelé hier soir le président Macron, vous faites courir un risque inacceptable à l’ensemble de la population de La Réunion.

Et c’est inacceptable.

De grâce, démissionnez.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy : Les ennemis de mes ennemis sont mes amis

La question a tourné en boucle sur toutes les radios et toutes les télévisions durant le week-end : Le Rassemblement national est-t-il devenu un parti fréquentable et a-t-il réellement abandonné les idées racistes de son fondateur Jean-Marie Le Pen?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !