Revenir à la rubrique : Politique

Patrick Serveaux est candidat à la députation dans la 2ème circonscription

Patrick Serveaux est candidat à la députation. L'homme, hôtelier et exploitant agricole, président de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie, se présente sans étiquette, s'affirmant "ni de droite, ni de gauche".

Ecrit par zinfos974 – le lundi 10 août 2020 à 12H21

Depuis quelques semaines, l’éventualité d’une candidature de Patrick Serveaux a fait couler de l’encre, c’est aujourd’hui une certitude, il se lance dans la course à la députation. Une candidature sans étiquette, car, nous affirme-t-il, « la dichotomie droite/gauche n’a plus de sens, on ne peut plus séparer l’économie du social ». Candidature qu’il annoncera officiellement dans les jours prochains, accompagné de sa suppléante, dont, pour l’heure, il tait le nom.

Il fut longuement question d’économie dans l’entretien que l’entrepreneur nous a accordé. Patrick Serveaux estime qu’il faut un véritable « plan Marshall » pour l’Outre-mer, et en particulier pour La Réunion. Il s’agirait tout d’abord de relancer les économies du BTP et du tourisme, avec plusieurs mesures fortes, notamment un nouveau plan de défiscalisation et le prolongement des exonérations de charges patronales. « Le parc immobilier réunionnais fut essentiellement construit grâce à la défiscalisation, il est nécessaire de l’augmenter et de le rénover, les attentes des Réunionnais sont grandes », constate-t-il.

Sur le plan social, la solution passe essentiellement, selon lui, par la formation, qu’elle soit initiale ou continue, afin que les Réunionnais s’adaptent aux évolutions de l’emploi. En tant que président de l’Union des Métiers et Industries de l’Hôtellerie, l’homme se félicite d’un centre de formation à ouvrir très prochainement dans les hauts de Saint-Paul, afin que « les collaborateurs des cafés, hôtels et restaurants soient préparés à la transformation des métiers ».

Le tourisme, une thématique qui colle à la 2ème circonscription 

Le sauvetage du tourisme, cheval de bataille de Patrick Serveaux, ferait l’objet d’un plan d’action particulier, afin de mettre en avant les Outre-mer. Il s’agirait, comme à l’île Maurice, que l’Etat et les collectivités territoriales mettent en place des subventions pour des « packages » avion-hébergement, afin de « donner plus de visibilité aux Outre-mer et de les favoriser », et éviter que les touristes français y préfèrent d’autres destinations, telles Saint-Domingue.

De plus, Patrick Serveaux souhaite que soit préservé du foncier à but d’hébergement touristique, en créant des zones réservées, comme pour l’agriculture. « Le tourisme risque de mourir de la crise du Covid, en l’absence d’une politique volontariste », s’inquiète-t-il, regrettant que la phrase du premier ministre « Je prends mes vacances en France », n’ait pas inclus l’Outre-mer.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Succession de TAK : Patrice Thien Ah Koon reprend la mairie, Jacquet Hoarau la CASUD

Passé le choc et après avoir caressé l’espoir de porter l’écharpe tricolore avec glands à franges d’or, les membres de la majorité municipale sont en grande partie finalement rentrés dans le rang hier à l’issue d’une réunion. Le fils du maire reprend les rênes de la ville tandis que son fidèle bras droit la CASUD. C’est en tout cas le scénario privilégié sauf “coup de Trafalgar”.

Sylvie Gustave Dit Duflo, candidate sur la liste de Valérie Hayer : « Travailler de manière transversale pour défendre les spécificités de chaque territoire »

Sylvie Gustave Dit Duflo, vice-présidente de la région Guadeloupe et présidente du conseil d’administration de l’Office français de la biodiversité, est en visite à La Réunion en tant que candidate sur la liste « Besoin d’Europe » conduite par Valérie Hayer, dans le cadre des élections européennes. Elle nous explique les actions menées par son groupe et les enjeux pour les territoires ultramarins.

Bouteille de gaz à 15 euros : La Région va prolonger le dispositif jusqu’à la fin de l’année

Les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi une enveloppe supplémentaire de 1,5 million d’euros afin de garantir le dispositif de plafonnement du prix la bonbonne de gaz à 15 euros jusqu’au mois prochain. Si Huguette Bello appelle les pétroliers à une participation à cet effort de solidarité, la présidente de la Région va proposer le vote d’un budget supplémentaire afin de garantir le dispositif jusqu’à fin 2024.