Revenir à la rubrique : Santé

Obligatoire ou recommandé ? Le point sur le port du masque pour petits et grands dans l’espace public

?Les mesures anti-Covid s’empilent au rythme de l’évolution de la situation sanitaire et il est difficile de s’y retrouver. Alors que les élèves de CP au CM2 entrent dans le bal « masqué » à compter de ce lundi 8 février, qu’en est-il dans l’espace public pour le jeune public ? L’arrêté préfectoral délimite les obligations, recommandations et exemptions du port du masque dans l'espace public.

Ecrit par – le dimanche 07 février 2021 à 10H32

Mercredi dernier, Jacques Billant dévoilait son protocole renforcé pour tenter de juguler la circulation du virus et surtout des variants beaucoup plus contagieux. A ses côtés, la rectrice Chantal Manès-Bonnisseau avait la lourde tâche d’annoncer l’extension du port du masque à un public encore plus jeune : celui qui fréquente l’école primaire.

Les parents pris au dépourvu savent depuis quelques heures qu’« une semaine d’adaptation et de tolérance » sera toutefois observée dans les écoles pour les classes allant du CP au CM2. 

> [Port du masque par les écoliers: Le rectorat répond aux questions des parents]urlblank:https://www.zinfos974.com/Port-du-masque-par-les-ecoliers-Le-rectorat-repond-aux-questions-des-parents_a166008.html

L’arrêté préfectoral publié ce samedi précise les contours du protocole renforcé dans tous les champs évoqués trois jours plus tôt en direct depuis l’hôtel de préfecture.  

Simplement « recommandé » pour les 6-10 ans sur la voie publique

Ainsi, depuis ce 6 février et jusqu’au 28 février, sur l’ensemble du département, le port du masque de protection est obligatoire pour toute personne âgée de 11 ans ou plus sur la voie publique lorsque la personne circule à pied, dans les marchés forains couverts et de plein air, dans les véhicules ou dans les espaces accessibles au public et affectés au transport public ou privé collectif de voyageurs notamment au transport scolaire, sur les plages, dans les parcs et jardins municipaux, aux abords des accès des établissements scolaires, d’enseignement supérieur, des crèches et des lieux de culte. Le port du masque de protection est recommandé pour les enfants de 6 à 10 ans.

L’obligation du port du masque ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en oeuvre les mesures sanitaires, aux personnes pratiquant une activité sportive de plein air ou une activité artistique ainsi qu’aux usagers de deux-roues, détaille l’arrêté préfectoral.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique