Revenir à la rubrique : Communiqué

Mouvements des agriculteurs : L’ARIV soutient les éleveurs

Par voie de communiqué, l'Association Réunionnaise Interprofessionnelle de la Volaille témoigne son soutien aux éleveurs engagés dans le mouvement de colère des agriculteurs.

Ecrit par N.P. – le lundi 29 janvier 2024 à 15H21

Le communiqué :

L’Association Réunionnaise Interprofessionnelle de la Volaille exprime toute sa solidarité à sa famille de producteurs qui rejoint actuellement le mouvement national des agriculteurs dans leurs revendications, notamment en matière de reconnaissance de leur profession, d’allègement des contraintes environnementales et d’arrêt de tout accord de libre-échange entre l’UE et le MERCOSUR.

Les producteurs de volaille de La Réunion rencontrent aussi les mêmes difficultés et réclament en particulier, depuis des années, un juste prix d’achat de leur produit, la substitution de l’importation par la production locale, l’allègement des contrôles sur leur exploitation, la réduction des délais de construction des bâtiments d’élevage et la simplification des démarches administratives agricoles.

L’Interprofession ne peut qu’apporter son soutien à tous les éleveurs et espérer que leurs réclamations aboutissent rapidement par des mesures d’aides d’urgence adaptées.

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Foutor
28 jours il y a

Est ce bien raisonnable d’alléger les contrôles sanitaires sur nos volailles en élevage, alors que l’on sait très bien que certains éleveurs sont « pour », afin de réduire leurs dépenses en matière de contrôles sanitaires d’élevage et faire prendre finalement un risque sanitaire chez les consommateurs de la volailles pays. Pendant des années il a fallu lutter, chez les bazardiers de ne proposer à leurs clients que des volailles saines, vaccinées et contrôlées par les services vétérinaires. Il ne faudrait pas détruire ces garanties sanitaires par souci de simplification des normes d’élevage. On a affaire là à des populations animales fragiles de par leur grande concentration.

PereVert
27 jours il y a

L’ARIV, machine à fric qui sert à financer le grand train de vie de certains.

Foutor
27 jours il y a

Pèrevert je ne suis pas d’accord avec votre parano, mais par contre une chose nous révolte c’est la main mise sur la filière volailles par des individus qui ne pensent qu’à leurs poches patron de l’abattoir Cocorico, patron de Crête d’Or, administrateur de l’Urcoopa (alors que le monopole est strictement interdit en France et surtout Outre Mer ce qui est encore plus dangereux). Ah ces postes de Présidents de tout !

Dans la même rubrique

SKOLA, déjà 10 promotions de jeunes formés

En 4 ans, le programme de formation Skola a permis à 147 jeunes motivés de se former à des métiers porteurs d’emploi. L’équipe Skola et ses partenaires ont célébré la réussite des jeunes et la 10ème promotion
du dispositif.

Complément d’aide exceptionnelle au CHU : Les réactions

La sénatrice Audrey Belim, la maire de St-Denis, Ericka Bareigts, David Belda Représentant Syndical FO, Conseiller Départemental et Conseiller Municipal de St-Denis réagissent après que l’ARS a annoncé un complément d’aide exceptionnelle au CHU. Voici leur communiqué.