Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Message à une amie de 20 ans

Tu ne peux pas savoir comme ton message m’a bouleversée. J’ai pleuré de tristesse, ou de rage, je ne sais plus, devant tant d’égoïsme décomplexé. Que tu ne te fasses pas vacciner n’appartient qu’à toi et je respecte ça, tu as tes raisons, je n’ai même pas besoin de les connaître; peut-être même que je […]

Ecrit par Amandine – le mardi 16 novembre 2021 à 07H21

Tu ne peux pas savoir comme ton message m’a bouleversée. J’ai pleuré de tristesse, ou de rage, je ne sais plus, devant tant d’égoïsme décomplexé. Que tu ne te fasses pas vacciner n’appartient qu’à toi et je respecte ça, tu as tes raisons, je n’ai même pas besoin de les connaître; peut-être même que je les trouverais valables.

Mais que tu te vantes de voyager dans ces conditions, deux fois en pleine pandémie, est choquant. En ce mois de novembre 2021, la population de La Réunion sort juste d’un autre long confinement et voit déjà s’agiter la menace du prochain. Les marmailles et leurs enseignants portent le masque en classe depuis plus d’un an, malgré une chaleur et une humidité écrasante. Mon père a agonisé seul chez lui pendant 3 jours à cause de l’isolement social imposé par la crise sanitaire. Je lui ai dit au revoir sur Facetime une heure avant sa mort et j’ai suivi ses obsèques sur Facebook Live à 3 heures du matin, confinée à 14 000 km des bras aimants qui auraient pu me consoler parce que je n’avais pas le droit de m’y rendre, alors que déjà les touristes métropolitains allaient profiter des conditions sanitaires alors plus propices de l’île. 

Que la loi autorise les superspreaders à voyager et à mettre des populations en danger pour pourvoir à des emplois (alors que les offres d’emplois manquent pour les locaux), soit, c’est la loi.
Que tu me demandes de l’aide pour truquer des papiers qui te donneraient le droit d’aller mettre en danger ceux qui ne peuvent être vaccinés parce qu’ils n’ont pas le choix (les enfants, les personnes immunodéprimées), soit contourner la loi pour ton propre plaisir, est indécent. 

La Réunion est une île avec des ressources hospitalières limitées ; on ne peut pas aller dans le département d’à côté se faire soigner. On n’est pas en PACA. Des gens meurent en attendant des opérations repoussées. Des enfants perdent un parent, des parents perdent un enfant. En faisant de faux documents pour enfreindre la loi pour avoir de belles photos sur tes réseaux sociaux, pendant que tes amis métropolitains subissent la grisaille, et en privilégiant ton plaisir personnel immédiat, tu acceptes de mettre les autres en danger en amenant peut-être un variant sur l’île et en contribuant activement à la dégradation de la situation, au risque de reconfinement, au manque de lits d’hôpitaux si tu tombes toi-même malade ou si quelqu’un que tu fréquentes attrape la Covid.

Ouvre les yeux, sors de ton nombril, regarde autour de toi!

 

 

Message à une amie de 20 ans

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique