Revenir à la rubrique : Société

Manifestation contre la réforme des retraites : Embouteillages monstres à Saint-Denis

La cinquième mobilisation des syndicats contre la réforme des retraites change d'itinéraire. Le cortège part de la gare routière pour se rendre à la préfecture. La circulation est très fortement impactée dans le chef-lieu mais aussi sur la Route du Littoral.

Ecrit par NP – le jeudi 16 février 2023 à 09H20

L’intersyndicale continue de manifester contre la réforme des retraites. Pour le cinquième rassemblement depuis le début de la contestation, l’itinéraire du cortège a été modifié et provoque d’importantes difficultés de circulation.

La mobilisation doit démarrer vers 9 heures à la gare routière de Saint-Denis. Les forces de l’ordre sont déjà présentes et le CRGT a annoncé la fermeture de la RN1 et de la RN2 dans le secteur du Barachois.

Les conditions de circulation sont très difficiles et des embouteillages se sont formés sur le Boulevard Lancastel et le Boulevard Sud. L’entrée Ouest de Saint-Denis est aussi très embouteillée avec des ralentissements ressentis jusque sur la Route du Littoral.

Les forces de l’ordre sont notamment installées au niveau du Cimetière de l’Est pour dévier la circulation vers le centre-ville de Saint-Denis. Les automobilistes venus de l’Est sont donc piégés dans un bouchon impressionnant ce jeudi matin.

A 9H45, l’embouteillage s’est quelque peu résorbé du côté de l’entrée ouest de Saint-Denis. Les embouteillages qui commençaient depuis les potences vers 8H30 ont disparu après l’heure de pointe. 

Du côté de l’entrée Est, 3 km d’embouteillages sont constatés pour entrer dans Saint-Denis. L’embouteillage commence depuis le pont de la Rivière des Pluies. Du fait de la fermeture du boulevard Lancastel dans le sens Est-Nord, le trafic se déporte sur le boulevard sud. Celui-ci est également embouteillée depuis le pont de la Rivière des pluies.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Salon VivaTech – Maya Césari : « On est le seul stand de cette dimension des départements d’Outre-mer »

Le salon VivaTech, plus grand événement européen dédié aux start-ups, bat son plein à Paris. Au milieu des géants des hautes technologies, une petite dizaine de start-ups péi sont prêtes à démontrer le talent local. Cette délégation a été sélectionnée par la Région Réunion pour représenter les innovations de l’île. Maya Césari, conseillère régionale responsable de l’innovation et de la croissance bleue, explique pourquoi elle a tenu à cette présence réunionnaise.

Salon VivaTech : « La Réunion a sa place dans cet écosystème »

Hanifah Locate, directrice de la recherche et de l’innovation à la Région Réunion, s’est rendue au salon VivaTech à Paris. Elle accompagne une dizaine de start-ups qui sont venues présenter leurs produits et affirmer la volonté régionale d’être un futur hub pour l’innovation.

Bouteille de gaz à 15 euros : La Région va prolonger le dispositif jusqu’à la fin de l’année

Les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi une enveloppe supplémentaire de 1,5 million d’euros afin de garantir le dispositif de plafonnement du prix la bonbonne de gaz à 15 euros jusqu’au mois prochain. Si Huguette Bello appelle les pétroliers à une participation à cet effort de solidarité, la présidente de la Région va proposer le vote d’un budget supplémentaire afin de garantir le dispositif jusqu’à fin 2024.