Revenir à la rubrique : Société

Mafate : Ravitaillements à l’arrêt, « les habitants pris en otage »

Le transport aérien de nourriture, matériaux et déchets à Mafate est suspendu. Les compagnies aériennes ne se sont pas adaptées à temps aux nouvelles mesures de sécurisation des hélisurfaces. Mafate Hélicoptères annonce mettre fin à ses rotations, Hélilagon serait en train de réaliser les modifications nécessaires, explique la préfecture de La Réunion.

Ecrit par 2341926 – le lundi 28 novembre 2022 à 18H55

Les compagnies d’hélicoptère n’effectuent plus pour l’instant les ravitaillements dans le cirque. Cette décision intervient après la publication le mois dernier d’arrêtés qui ajoutent des restrictions dans l’utilisation des hélisurfaces de Bord Martin, Col des Bœufs, Deux-Bras, Dos d’Ane et de la Rivière des Galets. Les textes prévoient une limitation des mouvements d’hélicoptères selon le niveau de dangerosité avéré de l’hélisurface. Il est aussi maintenant requis la présence d’une personne au sol chargée d’inspecter la zone avant l’arrivée des aéronefs. 

« Techniquement et financièrement, ce n’est pas faisable « , assure Daniel Box, gérant de Mafate Hélico qui poursuit, “Il faudrait 15 salariés de plus”. Il pointe du doigt une méconnaissance de la réalité du terrain de la part des décideurs.

Dépendant des ravitaillements, les Mafatais se retrouvent démunis : S’il n’y a pas de ravitaillement, c’est toute l’activité et la vie du cirque qui sont impactées, sans compter son économie.

La Possession appelle chacun à « prendre ses responsabilités« 

De son côté la mairie de La Possession, l’élu en charge de Mafate déplore un manque de concertation sur le sujet : “Cette situation est compliquée, on comprend la situation des Mafatais. La ville n’a jamais été associée aux réunions entre les compagnies et l’aviation civile. Les compagnies refusent de mettre les moyens dans du personnel au sol pour assurer le décollage et l’atterrissage. »

Il ajoute : « Les habitants sont pris en otage. Il n’y a pas d’interdiction, l’arrêté de la réglementation court depuis des années et l’aviation civile a décidé de mettre en avant cette réglementationAujourd’hui, on a nous aussi des rotations à assurer, on se retrouve dans la même situation que les Mafatais. On est prêt à les accompagner dans la mesure du possible mais il faut que chacun prenne ses responsabilités”, conclut-il.

Pas de fermeture d’hélisurface, assure la préfecture

Les services de l’Etat ont souhaité apporter des informations précises sur le sujet et rappellent que ni la préfecture, ni l’aviation civile n’ont décidé de fermeture d’hélisurface.

Les autorités expliquent avoir collecté depuis 2019 les informations nécessaires pour former un plan de sécurisation des hélisurfaces. Ces zones sont utilisées pour le transport de fret (déchets, matériaux de construction, etc.) mais sont aussi des lieux de passages de randonneurs.

L’Etat ajoute que le nombre de rotations réalisées sur ces hélisurfaces sont supérieures à la normale et que le niveau de sécurité est inférieur à ce qui est nécessaire. 

La préfecture explique donc avoir mené des discussions entre les compagnies aériennes et la direction de l’aviation civile. Les mesures avaient été présentées et les arrêtés publiés en octobre. La semaine dernière, une réunion de suivi a eu lieu et les autorités ont rappelé les règles de sécurité qui n’étaient pas respectées.

C’est alors que les compagnies aériennes ont annoncé qu’elles suspendaient leurs vols et donc les ravitaillements primordiaux aux habitants de Mafate. La préfecture précise aujourd’hui que Mafate Hélicoptères a confirmé l’arrêt de ses rotations mais qu’Hélilagon a annoncé qu’elle comptait mettre en oeuvre des mesures pour maintenir ses opérations dans le cirque isolé.

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mc Duc : “Il sait encore rapper le tonton !”

Après le buzz de sa prestation pour le Paris Centre Challenge de Black M, Mc Duc prépare un nouveau sigle. L’artiste urbain peï revient sur son parcours dans une interview pour Zinfos974.

Eleanor va-t-elle faire le tour de La Réunion ?

La tempête Eleanor devrait réaliser une boucle entière autour des Mascareignes tout en se dissipant. Le système dépressionnaire doit d’abord transiter au Sud de La Réunion ce week-end sans apporter une dégradation « significative » de la météo, avant de remonter le long de la côte Est malgache, là où elle s’est formée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial