Revenir à la rubrique : Océan Indien

Madagascar : Un commerçant karana blessé par balles à Tamatave soigné à la Réunion

Un commerçant karana grièvement blessé de deux balles aux jambes par des bandits équipés de deux kalachnikov et d’un pistolet, a été pris en charge au CHU de Bellepierre pour y être soigné. Alors qu’il s’apprêtait à rejoindre sa quincaillerie en centre-ville de Toamasina (ex-Tamatave), Housseni Kessaria a été encerclé par plusieurs malfaiteurs lourdement armés arrivés […]

Ecrit par zinfos974 – le mercredi 21 janvier 2015 à 22H25

Un commerçant karana grièvement blessé de deux balles aux jambes par des bandits équipés de deux kalachnikov et d’un pistolet, a été pris en charge au CHU de Bellepierre pour y être soigné.

Alors qu’il s’apprêtait à rejoindre sa quincaillerie en centre-ville de Toamasina (ex-Tamatave), Housseni Kessaria a été encerclé par plusieurs malfaiteurs lourdement armés arrivés sur place juchés sur des scooters. Comme le commerçant refusait d’obéir et de remonter dans sa voiture, sans doute en vue d’un enlèvement, les bandits ont tiré, le touchant grièvement aux deux jambes.

Plusieurs policiers qui se trouvaient à proximité sont alors arrivés sur place et un échange de tirs nourri a eu lieu. Devant la violence de la réaction, les bandits ont préféré prendre la fuite.

Housseni Kessaria a été transféré au CHU de Bellepierre devant la gravité de ses blessures.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mozambique : TotalEnergies aurait cessé de payer directement les forces armées pour sa protection

Il y a un an, un rapport indépendant commandé par TotalEnergies préconisait au groupe de ne plus financer directement la Joint Task Force, composée de soldats rwandais et mozambicains, pour assurer la protection de ses installations dans la région du Cabo Delgado. Selon le site Zitamar, le géant français pétro-gazier verserait désormais sa contribution au gouvernement mozambicain, afin d’éviter que son argent ne puisse être associé à d’éventuels crimes de guerre.

85 cas de choléra à Mayotte, dont 68 autochtones

Le dernier communiqué publié ce vendredi par Santé Publique France fait état de 85 cas de choléra recensés sur l’île de Mayotte. Sur ce total, 17 cas proviendraient de personnes arrivées en provenance des Comores.

Mayotte : L’épidémie de choléra s’étend à un nouveau quartier

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement à Mayotte continue de susciter l’inquiétude, notamment après la confirmation hier d’un cas dans un nouveau quartier de l’île, portant le total à 67 personnes infectées.
Parmi les victimes figure une fillette de trois ans décédée la semaine dernière.