Revenir à la rubrique : International

Les Ukrainiens détruisent un chasseur-bombardier russe ultramoderne avec des drones invisibles

Le dimanche 9 juin, les autorités ukrainiennes ont annoncé avoir bombardé un Su-57, un avion de guerre russe ultramoderne, stationné sur une base aérienne à environ 600 kilomètres des lignes de front.

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mercredi 12 juin 2024 à 16H51
A gauche, voici à quoi ressemble un Su-57. A droite, l'image aérienne après la destruction de l'avion par les drones ukrainiens

Le principal service de renseignement militaire ukrainien a publié des photos satellite montrant, selon ses dires, les conséquences de cette attaque. Il s’agit de la première frappe connue et réussie de l’Ukraine contre un Su-57, un chasseur furtif bimoteur de dernière génération considéré comme l’avion militaire le plus avancé de Moscou.

La frappe aurait eu lieu la veille sur la base d’Akhtubinsk, située dans le sud de la Russie, à environ 589 kilomètres de la ligne de front. La distance entre l’aérodrome et l’Ukraine suggère que l’attaque a probablement été menée par des drones.

Cette information a été confirmée par le blogueur militaire russe « Fighterbomber », un partisan de la guerre. D’autres blogueurs militaires russes ont ajouté que ces drones seraient « invisibles et ne peuvent être abattus par aucun système de défense aérienne au monde« .

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Joe Biden confond Volodymyr Zelensky avec Vladimir Poutine

Nouvelle bourde pour Joe Biden. À l’occasion du sommet de l’OTAN, le président américain a commis une erreur notable en désignant le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, par le nom du président russe, Vladimir Poutine. Une confusion qui a immédiatement attiré l’attention des médias et des réseaux sociaux.