Revenir à la rubrique : Société

Les inscriptions sont ouvertes pour le concours de l’Arbre de l’Année 2023

L’Office National des Forêts annonce l’ouverture des inscriptions pour le concours de l’Arbre de l’Année 2023. La Réunion doit sélectionner l’arbre qui la représentera.

Ecrit par GD – le vendredi 03 mars 2023 à 12H01

Il est dès à présent possible d’inscrire un arbre qui vous tient à coeur au concours de l’Arbre de l’Année 2023. Seul ou en groupe, chacun peut inscrire l’arbre qu’il désire.

Pour cela, il suffit de prendre trois photos et de la décrire en quelques phrases : son histoire, ses caractéristiques esthétiques, biologiques et historiques. Sans oublier les liens qui vous unissent à l’arbre.

Le jury sélectionnera ses arbres favoris parmi les gagnants de chaque région. Le public sera appelé à voter pour son arbre préféré à partir du 2 novembre.

Le vainqueur sera désigné en janvier 2024 et représentera la France au concours de l’Arbre de l’Année Européen en 2024.

Les inscriptions se font ici.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

L’hommage en couleurs de Regina Pisano

L’une des créatrices de contenus les plus connues à La Réunion, Regina Pisano, se lance dans la musique. Son premier single, « Les couleurs », est un hommage à son fiancé décédé et une célébration de la vie malgré la perte d’un être cher.

Rififi au temple tamoul de Saint-Paul

Mercredi au moment de la procession du Cavadee, une fidèle a été priée de quitter sur le champ une zone réservée aux pénitents. Egratigné sur les réseaux sociaux pour sa façon de procéder, le président du temple livre sa version.

Pour la Cimade, le « fichier des étrangers » utilisé par la PAF à La Réunion est illégal

Alors que le nombre d’étrangers placés en centre de rétention administrative (CRA) a plus que triplé en 2023 à La Réunion, la Cimade a produit un signalement à la CNIL pour dénoncer l’absence de contrôle sur les informations fournies par la préfecture au Groupe de recherche pour l’exécution des mesures d’éloignement. Cette unité de la PAF, unique en France, est censée traquer dans l’île les personnes faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF). La préfecture, elle, nie partager l’accès de son fichier des étrangers avec la police.