Revenir à la rubrique : Santé

Le vaccin AstraZeneca ne devrait pas être proposé à Mayotte et à La Réunion

Le ministre de la Santé était l'invité de France Info ce mardi matin. Olivier Véran a estimé qu'en raison de la plus grande circulation du variant sud-africain dans certains territoires d'Outre-mer, la mise à disposition du vaccin AstraZeneca ne s'avèrerait pas judicieuse.

Ecrit par zinfos974 – le mardi 09 février 2021 à 12H49

L’Afrique du Sud s’est résolue à suspendre, jusqu’à nouvel ordre, la campagne de vaccination avec les doses du vaccin AstraZeneca. Les études menées mettent en lumière que « la mutation du virus détectée en Afrique du Sud peut se transmettre à la population déjà vaccinée »

En considérant cette nouvelle donnée, le ministère de la Santé va adapter sa stratégie vaccinale, promet Olivier Véran.  

« Aujourd’hui, 99% des souches virales qui circulent en France métropolitaine ne correspondant pas au variant sud-africain. Donc il n’y a pas lieu de changer notre stratégie vaccinale. Et j’invite les Français à continuer de se protéger avec le Pfizer, le Moderna, lorsqu’ils ont 75 ans et plus. Où les soignants , les  pompiers, les aides- à domicile de moins de 65 ans avec le Astrazeneca », affirme Olivier Véran.

« Nous réfléchissons à renforcer la protection des soignants par d’autres vaccins »

« Par contre, je porte un regard particulier sur la situation en Outre-mer, dans des territoires où on peut trouver davantage de variant sud-africain, cela peut éventuellement nous conduire à changer la stratégie pour protéger notamment les soignants qui exercent dans les hôpitaux. Je pense à Mayotte, j’y travaille avec mon homologue à l’Outre-mer Sébastien Lecornu », explique le ministre avant d’estimer que le vaccin Astrazeneca n’est sans doute plus à envisager dans les territoires où le variant-sud africain prend le pas sur le souche initiale du Covid-19. [C’est le cas de Mayotte évidemment où le taux d’incidence explose]urlblank:https://www.zinfos974.com/Progression-fulgurante-du-taux-d-incidence-a-Mayotte-tres-loin-devant-le-taux-hexagonal_a166011.html et par ricochet, du fait des liaisons aériennes importantes, La Réunion où [11 personnes contaminées au variant sud-africain ont été détectées à ce jour]urlblank:https://www.zinfos974.com/Covid-a-La-Reunion-le-nombre-de-cas-continue-d-augmenter-fortement_a165987.html .

Ce qui fait dire au ministre de la Santé que « nous réfléchissons à renforcer la protection des soignants par d’autres vaccins de type ARN-Messager qui semblent plus efficaces sur le variant sud-africain et qu’à mesure que les données scientifiques nous parviennent, nous sommes amenés à faire évoluer notre stratégie. »

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] ViaTrajectoire.fr, le nouveau service qui facilite l’inscription des personnes âgées en structures d’hébergement

À partir du 11 juin 2024, ViaTrajectoire, une plateforme facilitant l’orientation et les demandes d’admission des personnes âgées en structures d’hébergement, sera accessible aux patients, familles et professionnels de santé à La Réunion. Ce service est déployé dans l’île par l’ARS en collaboration avec le Conseil Départemental et le GCS TESIS.