Revenir à la rubrique : Faits divers

Le procès de Brigitte Bardot renvoyé au 1er juillet

L’ancienne actrice devait comparaître au tribunal correctionnel de Saint-Denis ce jeudi pour ses injures raciales à l'encontre de la population réunionnaise. En mars 2019, Brigitte Bardot avait qualifié La Réunion « d’île du diable » et ses habitants de "populations dégénérées".

Ecrit par – le jeudi 04 février 2021 à 15H09

Le procès de Brigitte Bardot est de nouveau repoussé. L’affaire sera audiencée le 1er juillet. Déjà condamnée à cinq reprises pour incitation à la haine raciale, l’ancienne actrice fait figure de récidiviste en la matière. Le procès devait s’ouvrir ce jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis.

En mars 2019, l’ex-icône avait adressé une lettre incendiaire au préfet concernant l’errance animale sur l’île. Elle avait, tenu des propos comme des « réminiscences de cannibalisme », « les autochtones ont gardé leurs gènes de sauvages » et autre « île du diable » pour qualifier La Réunion et ses habitants.

Ces insultes avaient provoqué un vif émoi dans le département, poussant le préfet Jacques Billant à déposer plainte. Dans une ordonnance rendue le 30 avril dernier, le juge d’instruction, saisi par le parquet de Saint-Denis, avait décidé du renvoi de la présidente de la fondation Bardot devant le tribunal correctionnel.

Si Brigitte Bardot ne devait de toute façon être présente, ses avocats auront à charge de la défendre. L’ancienne star risque un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende. Son collaborateur risque également la même peine.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Contrôles routiers : La Police relève 122 infractions

Les effectifs de la Direction Territoriale de la Police Nationale de La Réunion ont réalisé sur le département 15 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 1ᵉʳ au 3 mars 2024, permettant de relever 122 infractions, dont 15 délits.