Revenir à la rubrique : Faits divers

Le procès de Brigitte Bardot renvoyé au 1er juillet

L’ancienne actrice devait comparaître au tribunal correctionnel de Saint-Denis ce jeudi pour ses injures raciales à l'encontre de la population réunionnaise. En mars 2019, Brigitte Bardot avait qualifié La Réunion « d’île du diable » et ses habitants de "populations dégénérées".

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 04 février 2021 à 15H09

Le procès de Brigitte Bardot est de nouveau repoussé. L’affaire sera audiencée le 1er juillet. Déjà condamnée à cinq reprises pour incitation à la haine raciale, l’ancienne actrice fait figure de récidiviste en la matière. Le procès devait s’ouvrir ce jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis.

En mars 2019, l’ex-icône avait adressé une lettre incendiaire au préfet concernant l’errance animale sur l’île. Elle avait, tenu des propos comme des « réminiscences de cannibalisme », « les autochtones ont gardé leurs gènes de sauvages » et autre « île du diable » pour qualifier La Réunion et ses habitants.

Ces insultes avaient provoqué un vif émoi dans le département, poussant le préfet Jacques Billant à déposer plainte. Dans une ordonnance rendue le 30 avril dernier, le juge d’instruction, saisi par le parquet de Saint-Denis, avait décidé du renvoi de la présidente de la fondation Bardot devant le tribunal correctionnel.

Si Brigitte Bardot ne devait de toute façon être présente, ses avocats auront à charge de la défendre. L’ancienne star risque un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende. Son collaborateur risque également la même peine.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-Pierre : Quand la porcherie passe du sens propre au sens figuré

Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre a jugé, jeudi 14 juin, un éleveur de porcs pour de nombreuses infractions sur des volets sanitaires, environnementaux et de protection animale. Il était notamment reproché à l’agriculteur ses conditions de production qui faisaient courir un risque aux consommateurs. Le jugement sera rendu le 27 juin.

Accident sur le pont Vinh-San

Un accident s’est produit ce samedi à l’entrée du pont Vinh-San à Saint-Denis. Deux véhicules sont entrés en collision. Cet accident provoque quelques ralentissements pour entrer dans le chef-lieu.