Revenir à la rubrique : Société

Le dernier relieur de la Réunion décoré de la légion d’honneur

Sully Argand est le dernier relieur de la Réunion. Ce matin, il a reçu des mains du député René-Paul Victoria, la médaille de la légion d'honneur.

Ecrit par Melanie Roddier – le jeudi 24 décembre 2009 à 07H52

Fils de François Argand et d’Alixia Argand, Sully Argand est né le 7 février 1922 à Saint-André. Après la mort de son père, Sully grandit sous la protection de trois femmes : sa maman, sa grand-mère et sa marraine.
En 1936, Sully commence à travailler en tant qu’apprenti chez un artisan relieur à l’âge de 14 ans. A 18 ans, il ouvre son propre atelier de reliure le 4 juin 1940.

Le relieur est un professionnel du métier du livre qui crée, restaure des ouvrages ou d’autres documents papiers pour réaliser leur reliure de manière artisanale, en appliquant les techniques traditionnelles (débrocher, préparer et coudre les cahiers), de la reliure (encoller, emboîter la couverture), de la couverture (recouvrir le livre). Il travaille de manière générale sur commande pour des particuliers ou des administrations publiques (bibliothèques, tribunaux).

Mais le monde est en guerre, les Réunionnais ont d’autres priorités que de faire relier des livres… Alors Sully accepte mille et un métiers dont celui de travailleur sur les voies de chemin de fer ou encore maçon.
En 1952, il signe son grand retour dans la reliure. Des milliers de livres vont passer entre ses mains : Ceux d’Hippolyte Foucque, Albert Lougnon ou encore Antoine Roussin, pour ne citer qu’eux.

Dans son discours, le député René-Paul Victoira précise que Sully Argand lui avoue avoir volé…quelques instants de lecture en recopiant des passages d’ouvrages. Aujourd’hui, Sully collectionne les anecdotes sur son île, sur les rues, les hommes, les bâtiments…Le gramoune a reçu, ému, sa médaille d’entrée dans l’ordre national de la légion d’honneur. Les larmes aux yeux, près de sa femme et face à sa famille, Sully Argand a salué l’assemblée et remercié ses proches.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Comores : Une passagère de kwassa blessée par balle

Selon divers témoignages circulant sur les réseaux sociaux, une femme a été victime dimanche 21 avril vers 14h d’un coup de feu alors qu’elle se trouvait sur une embarcation naviguant entre les Comores et Mayotte. Le média Al Comorya assure que le kwassa a été visé par les tirs des gardes-côtes de l’Union des Comores.

Les Chroniques de tonton Jules #171

Au fou ! C’est tout ce que j’ai trouvé à vous dire en guise d’introduction, ce jour. Les jours passent et les contes de la folie ordinaire enflent avec la constance d’un blob dévastateur. Il va devenir de plus en plus difficile de dormir sans cauchemarder.